Bleach-innovation: le forum Rpg bleach


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Mar 9 Juin 2009 - 18:38

Le passage qui s'était ouvert à Karakura, puis refermé une fois que la numéro trois de l'Espada et le vizard qui allait rejoindre l'armée du Hueco Mundo, s'ouvrit de nouveau au pôle arctique, pour en faire sortir les deux mêmes personnages.

L'ambiance était quelque peu différente. Le froid était très présent, faisant passer les degrès sous le point zéro probablement, quand à ce vide, ce manque de vie, il donnait l'impression d'un éternel calme. C'est plus ou moins ce que voulait Hallibel, ne sentant pas tant que ca le froid pour la simple et bonne cause qu'elle était un esprit.

"Finissons notre conversation ici, sauf si tu souhaite partir tout de suite pour mon monde?"

Rester encore quelques instants loin des autres l'aurait pas mal arrangée. Elle n'avait pas encore suffisement respiré l'air pur de ce monde. Hallibel s'accroupit, s'asseyant dans le vide, les pieds à terre, sur cette glace éternelle, bras croisés et regard fixant les icebergs.

"Tu ne sais donc vraiment rien du récent passé de la Soul Society, des Espadas et de la bataille entre ces deux camps?"

C'était peut-être le moment de lui expliquer, afin qu'il comprenne bien où en étaient les deux camps, l'existance des vizards, et tout ce qui touchait à la clé du roi.

Je ferais mieux au suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Jo Hankou
¤ Vizard ¤

¤ Vizard ¤
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Dans mon propre enfer.
Date d'inscription : 07/06/2009

Feuille de personnage
Puissance:
7/10  (7/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Mar 9 Juin 2009 - 19:10

Un trou noir, un passage menant à une autre destination vers laquelle je n'avais jamais été physiquement. Le passage qu'avait ouvert Hallibel était vide et sans bruit, seul le bruit de nos pas sur des plates-bandes de Reiatsu résonnaient dans l'infini. Pas un mot n'était sortit de ma bouche, j'avais compris pourquoi la troisième épée de l'Hueco Mundo m'avait emmenées. Mais l'endroit où elle m'emmenait était froid et calme, de la glace partout, une énorme chaine de neige et de glace se dressaient sous nos pieds; le pôle arctique.

Mon regard n'avait pas quittés le dos de l'Espada, quelque chose me disait que je pouvais lui faire confiance, quelque chose me disait que cette femme savait comment se battre même l'esprit déchirés.
Lentement et dans un bruit sourd, le passage se refermait derrière nous. Seul au beau milieu de nulle part, seul dans un endroit qui ressemble tellement à mon coeurs; Froid et vide.

Finissons notre conversation ici, sauf si tu souhaite partir tout de suite pour mon monde?

Si tu m'a emmenés ici, c'est bien pour une raison. Nous resterons ici lorsque tu aura fini ce pourquoi nous sommes venus en ces lieux.

Le froid de ce pays ne m'effleurait presque pas la peau, seul mon esprit était toucher par un tel froid, mais pas autant de ce que je l'imaginais. Le vent qui soufflait régulièrement soulevait de nombreux cristaux de glace avant de les délaisser dans des eaux glacées. Je marchais quatre pas en avant, je laissait mon dos se montrer à Hallibel qui elle-même était assis sur le sol gelés.

Je tendais ma main droite devant moi, laissant un flocon de glace se poser dans le creux de ma mitaine. Je fixais le flocon d'un regard froid et impassible avant de resserrer mon poing sur le flocon. Derrière moi la voix de la troisième épée se refit entendre, sa voix ne tremblait pas, seul des mots simple et serein atteignaient mon esprit.

Tu ne sais donc vraiment rien du récent passé de la Soul Society, des Espadas et de la bataille entre ces deux camps?

...Tu est la Tersera Espada, ce qui dit que il doit avoir un chef pour menés les Espadas, si tu est la troisième, alors il doit y avoir plusieurs Espadas dans ton monde. En ce qui concerne le passés de la Soul Society, je n'en ai plus aucun souvenir...

La troisième épée, les Espadas, Hallibel, que sont-ils au juste, que veulent-ils à la Soul Society. Nous avons le même but, nous ne sommes pas très différent vis-à-vis des Hollows qui hantent Karakura et pourtant nous avons un aspect de la mort bien différent.

Chaque épée a une signification, nous donnons tous un nom à notre épée. Le chef de ces Espadas à dû lui aussi donner un nom à Hallibel, un autre nom, un autre nom que la troisième épée, quel est ce nom?


Dit-moi Hallibel, que signifie pour toi être la Tersera Espada.

Une question qui sortait de l'originalités, je voulais savoir quel était le nom secret que portait Hallibel en tant que troisième épée de son monde. Je voulais savoir d'où venais ce nom, d'où lui venait sa force d'esprit, d'où lui venait son regard profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Mar 9 Juin 2009 - 19:58

J'ai eu ton mp, donc bonne soirée Wink

Juste après leur arrivée, les nuages flottants au dessus de leurs têtes laissèrent tomber de petites et fines particules de glace, des flocons. Hallibel ne faisait rien, n'ayant que le dos du vizard à regarder. La neige lui tombant sur le visage se transforma en eau, sans pour autant la déranger

"Si tu m'a emmenés ici, c'est bien pour une raison. Nous resterons ici lorsque tu aura fini ce pourquoi nous sommes venus en ces lieux."

Ca ne pouvait pas être plus vrai. Ce n'était pas seulement pour elle, mais pour lui aussi, afin qu'il ne soit pas perdu parmis les membres de l'Espada, leurs chefs, et tous les autres. Elle devait lui parler d'Aizen, de son arrivée, et de la manière d'agir au sein de Las Noches.

"Tu est la Tercera Espada, ce qui dit que il doit avoir un chef pour menés les Espadas, si tu est la troisième, alors il doit y avoir plusieurs Espadas dans ton monde. En ce qui concerne le passés de la Soul Society, je n'en ai plus aucun souvenir..."

Un faible sourire caché par son masque et son haut se dessina sur le visage de l'Espada. Ce n'était toujours pas visible, obligatoirement.

"Effectivement. Nous avons un chef à notre tête, Aizen-sama. C'est un shinigami, qui souhaite dominer le monde. Je comprend que ce fait ne puisse pas être totalement clair dans ton esprit vu ton passé, mais comme tu l'as dis à Karakura, les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Il l'est donc. Quand à nous Espada, nous sommes dix, je te laisse deviner à quel point je peux être forte comparée à d'autres."

Tout esprit intelligent devrait comprendre que le numéro un devait être le plus fort, le premier niveau force. Elle était donc la troisième plus forte de cette armée, et ca, le nommé Ankou devait l'avoir comprit.

"Dit-moi Hallibel, que signifie pour toi être la Tercera Espada?"

Il voulait visiblement en apprendre plus sur la blonde. Suite à cette question, Hallibel pencha la tête vers les cieux, méditant sur la réponse qu'elle allait donner, bien qu'elle avait une idée précise de sa réponse. Mais bon, elle était totalement inconnue au vizard, et donc dévelloper sa réponse pouvait être plus que judicieux. D'un air presque absent, des mots sortirent de sa bouche, filtrés par son masque et son vêtement, ne lui donnant pas tellement une voix de femme.

"Etre la tercera...C'est être la garde rapprochée d'Aizen-sama, et lui donner mon corps et mon ame s'il le désire. C'est aussi une chance, je suis forte, alors qu'avant, j'étais juste bonne à mourir. Aizen-sama m'a vu, et m'a donné cette chance. Sans lui, je ne serais pas ici."

Repenser à son passé la fit trésaillir, des souvenirs que très peu glorieux revenants hanter son esprit si fort, mais si faible à la fois.

"Tu dois savoir que la bataille qui aura bientôt lieu demandera toute la force de chaque membre de notre armé. Nos ennemis seront sans pitié, bien décidés à ne pas mourir, tout comme nous. Il y aura de nombreux sacrifices, pour nous rapprocher encore plus de la victoire. Mets toi bien ca en tête, toi comme moi pourrons y trouver la mort."

D'un mouvement délicat, la belle blonde se leva, pour finalement passer à droite du jeune homme, et pour marcher dans le vide, au dessus de l'océan glacial. Une fois à une dizaine de mètres, elle se retourna, laissant voir son beau regard se perdre dans celui du vizard.

"Tu dois te dire que je te cache mon véritable pouvoir, et je vais te le montrer. Le tien attendra le Hueco Mundo, j'ai des projets pour te faire devenir fort."

Puis elle ferma les yeux, montant sa main droite délicatement vers son zanpakuto, glissant son index dans la garde, pour le retirer tout aussi délicatement, pour ensuite le prendre à la main.

"Je demanderais à Aizen-sama de te garder comme partenaire pendant un moment. Il comprendra. Sur ce...Détruit, Tiburon."

Une énorme machoire aquatique engloutit d'un coup le corps de l'Espada, pour faire ressentir une puissance tout aussi différente du tout début de leur rencontre. Ne cachant même plus son reiatsu, on pouvait ressentir qu'elle était au moins dix fois plus forte, voir plus. C'était le pouvoir de sa libération. La machoire se mit à disparaitre, laissant maintenant voir un corps bien plus différent que la Hallibel non libérée. Un jupe d'os lui cachant le bas du corps, des bottes en os et d'autres parties cachées par la même texture que ces os, puis son visage, il était libre. Mais Ankou ne saurait distinguer la véritable différence, n'ayant pas vu son masque en forme de machoire de requin, lui cachant toute la partie inférieure du visage. Là, on pouvait voir un magnifique visage, toujours aussi coloré que d'habitude, mais bien moins agressif.

"Voilà ma forme libérée. Je ne peux pas baisser mon reiatsu au point de ne pas être détectable, donc notre départ est proche, mais au moins, tu peux te donner une idée du pouvoir de l'Espada."

Tout aussi doucement qu'elle était venue ici, elle repartit vers la terre ferme composée de glace, et s'arrêta à la droite du vizard. Elle attendait une réaction. Voir une telle chose était rare en ce bas monde, et n'importe qui serait surprit, plus particulièrement quelqu'un qui n'avait vu personne pendant plus d'un siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Jo Hankou
¤ Vizard ¤

¤ Vizard ¤
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Dans mon propre enfer.
Date d'inscription : 07/06/2009

Feuille de personnage
Puissance:
7/10  (7/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Jeu 11 Juin 2009 - 21:26

Hallibel me sortit un discours, un très beau discours que même un fin rictus se mettait à apparaitre du coin de la bouche. Sa vie est entre les mains de ce Aïzen, son chef, le chef des Espadas...

Mon regard devenait de plus en plus sombre, mes pupilles devenaient de plus en plus chaotique, entendre un tel discours sur la loyautés me donnait l'envie d'aller plus loin, beaucoup plus loin. C'est par après qu'un changement très radical allait corsés les choses, la troisième épées fit résonner de ses mots l'air glacés en envoyant une concentration de Reiatsu dans les airs.

L'apparence d'Hallibel changeait au fur et à mesure que son Reiatsu devenait de plus en plus intense, le problème arrivait justement là, le Reiatsu qu'elle dégageait refaisait surgir en moi cet instinct bestial, cet instinct combatif, cet instinct chaotique...

Je n'étais plus le même, mon regard était envahit par une sombre envie de combattre voir jusqu'où allait la force d'Hallibel, voir jusqu'où monterais sa force. Mon Hollow intérieur remuait dans tout les sens, lui aussi voulait se mesurer à une tel puissance, lui aussi voulait se confronter à une de ses semblables, je voulais le faire, lui montrer ce que je vaut.

Je regardais Hallibel d'un regard vraiment chaotique, je tenais toujours un fin rictus sur mon visage, ce rictus s'effaçait très rapidement, ce n'était plus qu'une tornade d'excitation qui tourbillonnais sans cesse dans mon esprit, une tornade chaotique, une tornade remplis de volonté et de détermination.

La troisième Espada se mettait à mon hauteur, son regard enfin dévoilés était sublime, une visage tel que je les aimait, sans aucun sentiments, un regard nonchalant, un visage qui montre le froid de l'âme.

Hallibel... permet-moi de te montrer là tout mon instinct de survie, permet-moi de te montrer le chaos que j'engendre avec ma seul détermination. Je veux que tu sâche jusqu'à quel point je suis un danger pour la Soul Society. Ne te retient pas... je ne mourrais pas...

A la fin de ma phrase, mon regard virait du bleu à un rouge sanglant, le blanc de mes yeux prirent un noir profond, un noir ressemblant aux entrailles de l'enfer. De fines particules noir vinrent à apparaitre devant sur mon visage pour enfin reconstituer mon masque de Vizard, mais cette fois-ci ma raison ne faisait plus partit de ma conscience, une vague de chaos prirent place dans mon esprit, ma raison était un sacrifice pour faire place à une immense pouvoir, un pouvoir que je pouvais utiliser pour vaincre la Soul Society.

Spoiler:
 

Ma tête me faisait mal, tellement mal que j'étais obligés de mettre les mains sur ma tête et de me courber légèrement en avant. Ma voix avait trembler avant que je mette mon masque, cela voulait dire que ça avait déjà commencés, ma raison me quittait peu à peu, mon humanité me quittait peu à peu, maintenant je ne suis plus qu'une machine à tuer, un être sans conscience prêt à tuer n'importe qui.

Je sais qu'Hallibel ne mourra pas, son Reiatsu est si fort que mon Hollow en tremblait d'excitation, il voulait goutter à la véritable puissance d'un Espada. Hallibel est très ravissante dans sa véritable forme, je doit l'avouer, elle est très élégante mais sa forme ne doit pas seulement la rendre plus belle, sa force, sa vitesse, toute ses capacités sont surement décuplés.

Je ne mourrais pas, mon envie de vivre, ma rage au combat, ma haine pour la Soul Society m'oblige à rester en vie, Hallibel en est surement consciente, elle sait ce que je veux, je veux lui prouver que je peux me battre à ses côtés, je veux lui prouver que je peux être digne des Espadas, en m'offrant à eux, je pourrais détruire la Soul Society, peux importe les sacrifices.

Les douleurs à la têtes disparaissaient, mais ce n'était pas la fin de mes peines, mon hollow en voulait plus et j'allais l'aider à se manifester. En même temps que j'ouvrais la bouche derrière mon masque, la bouche de mon masque s'ouvrait en même temps pour laisser passer un cris rageur et puissance, mon Reiatsu noir déferlait de toute part, le sol en prenait un coup en se fissurant sous mes pieds, le début d'un test de bravoure à commencés, Hallibel me fera l'honneur de me montrer sous ma véritable personnalités aux combats.

Je criais avec une force incroyable, je criais en levant la tête vers les cieux, une force incroyablement néfaste se dégageait de mon corps, un Reiatsu noir et chaotique se dégageait autour de moi, toute raison à finit par s'estomper, ma rage a finit par prendre place dans mon esprit si tourmentés.

Après un cris fort et puissant, je me mettais à regardais droit dans les yeux brillant d'Hallibel, je balançais ma main droite vers l'arrière avant de le fermer et d'en faire un poing.
Mon Regard n'était plus que remplis d'un vide profond, un regard froid et impassible, mon visage n'est plus qu'un néant infinis.

Entre les doigts de mon poings filtraient de fins rayons noir, mon poings commençaient à être surchargés en un Reiatsu noir et intense, ma véritable énergie se mettait à se rassembler en un point. Jusqu'à je ramène mon poing vers l'avant avec une grande vitesse et une grande violence tout en murmurant

Cero...

J'ouvrais mon poing à ce moment précis, un rayon noir et immense se mettait à s'échapper de la paume de ma main, le sol se déchirait sous mes pieds, la glace fondait sous la puissance infernal de mon cero. Le Cero était noir, tel était mon Reiatsu et mon âme, le Cero se dirigeait droit vers Hallibel, ce n'était plus qu'une question de temps avant que je m'écroule et entende la réponse d'Hallibel.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Lun 15 Juin 2009 - 16:24

L'Espada allait combattre le second vizard de son existance. Prenant un peu de distance pour ne pas être prise par surprise, au cas ou, elle se retrouva non loin d'une petite montée glacée, se retournant finalement vers Ankou pour le voir se transformer, bien que ce n'était pas le mot.

"Hallibel... permet-moi de te montrer là tout mon instinct de survie, permet-moi de te montrer le chaos que j'engendre avec ma seul détermination. Je veux que tu sâche jusqu'à quel point je suis un danger pour la Soul Society. Ne te retient pas... je ne mourrais pas..."

Les deux allaient combattre dans cette plaine gelée du pôle arctique. Mais bon, le lieu important peu, la belle blonde ne devant pas utiliser l'eau environnante au risque de tuer le jeune homme. Mais lui, il ne semblait pas partager les mêmes pensées, son regard plongeant dans l'obscurité, un reiatsu démoniaque prenant possession de son corps, pour ensuite laisser un masque apparaitre sur son visage. Tout comme celui d'Ichigo, il n'avait rien de doux, rien d'heureux. C'était la représentation de la colère, de la solitude. L'Espada aux cheveux blonds sentait en elle un sentiment d'excitation à l'idée de combattre, sans doute sans pitié. Le lieu et la beautée de ce paysage n'occupait plus du tout son champ de vision. Seul son adversaire comptait.

"Dans ce cas, montre moi à quel point ta colère est forte. Montre moi ton envie de tuer, de dominer. Si tu ne pense pas comme ca pendant notre combat, j'estimerais que ta mort ne sera pas une perte."

Un ton de défi, bien décidée à le pousser à bout afin de pouvoir parler de sa puissance à son chef sans devoir passer pour une faible. Elle ne voulait plus se faire manipuler, ne plus marcher les yeux fermés sur l'extérieur. Bref, l'Espada ne devait plus penser à Aizen, mais plutot à son combat, qui venait de commencer, un reiatsu noir prenant forme dans la main du vizard, noir le vide, comme le néant, comme la solitude qu'il affrontait pendant cent ans comme il le disait.

"Cero..."

A cette distance, tout était possible. Mais la belle femme préféra sortir son zanpakuto, ses yeux bleu devenant noir, reflétants le cero, et son sourire, il exprimait juste le plaisir de devoir combattre. Le reiatsu partit d'un coup sur elle, puis fini coupé en deux, un violent coup de lame le tranchant en deux. Pointe vers le sol, la blonde sourit un peu plus, sentant autour d'elle un reiatsu digne de faire ressentir la peur, qu'elle n'avait pas ressentit depuis un bon moment, ce qui ne signifit pas qu'elle avait peur à ce moment précit. C'était tout autre chose, elle tremblait d'envie de sentir les deux lames de croiser, d'entendre le son du métal tapant contre un autre, et de vivre l'instant d'immobilisation lors des coups.

"Je vois que tu controle bien le reiatsu, puis ce noir fait tellement ressentir les sentiments que tu m'a dévoilé..."

D'un bond, Hallibel se retrouva une dizaine de mètres plus loin qu'elle ne l'était déjà, tendant son zanpakuto vers le vizard, abordant toujours le même sourire. Elle allait attaquer, optant pour une technique relativement puissante afin de tester les réflexes de son ennemi pour les quelques minutes qui allaient suivre.

"La gota!"

Spoiler:
 

Une puissante rafale d'eau vint se jeter sur le vizard qui laisser sentir son reiatsu sur plusieurs mètres autour de lui. C'était si fort, et la belle femme attendait avec une forte impatience sa réaction face à la puissante attaque qu'elle venait de lui envoyer. Qu'il s'en sorte facilement ne lui faisait aucun doute, mais il serait probablement trempé, lui donnant en même temps un sérieux désavantage, celui de perdre en vitesse. Enfin, tout allait dépendre de sa future attaque, l'Espada jugerait bien après, là, elle ne pouvait pas penser à une quelconque conclusion, le combat étant surement loin d'être fini.
Revenir en haut Aller en bas
Jo Hankou
¤ Vizard ¤

¤ Vizard ¤
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Dans mon propre enfer.
Date d'inscription : 07/06/2009

Feuille de personnage
Puissance:
7/10  (7/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Mar 16 Juin 2009 - 10:33

D'un geste gracieux, Hallibel trancha mon Cero en deux, ce Cero ne s'était retrouvés impuissant face au Zanpakutô de la Tercera Espada, je pouvais donc conclure que cette femme devait donc être la troisième épée la plus forte de son monde.
Les deux parties de mon Cero s'en allaient exploser contre les plaques gelées du lieu, un lieu qui n'allait plus être très ravissant.

Mon regard noir et froid transperçait l'âme d'Hallibel, j'allais tout lui montrer et ce même si je doit employer mon Bankaï et ce même si je doit y risquer ma vie.
Je voyais Hallibel ayant opter pour un regard tout aussi froid que le mien, un regard qui ne montrait aucune pitié. Elle avait donc accepter le fait qu'elle n'allait pas se retenir, c'est ce que je voulais.
Je veux voir ce qu'est un véritable Espada, je veux voir la puissance d'un Espada sous sa vraie forme.

J'arborais une pose qui m'étais propre, une garde qui me donnait l'envie de me battre jusqu'à la mort. Mon Zanpakutôt était déjà dans ma main droite, la lame qui tombait le long de ma jambe droite, la pointe en diagonal dirigée vers le sol. Ma main gauche s'en allait discrètement se poser sur le manche de Magnus, accentuant la tenue de mes prochains coups.

Nos épées frétillaient d'impatience, nos lames voulaient se cogner avec la plus grande des violences, Magnus voulait me venir en aide, il voulait se montrer sous sa plus grande forme, il voulait me donner toute sa puissance. Mais je ne peux pas, pas encore, ma rage dans ce combat n'est pas à son maximum, c'est au cours de ce combat que mon instinct fera augmenter ma rage, mon expérience dans l'art de la survie.

Je voyais Hallibel exécuter un bon en arrière sur une bonne dizaine de mètre encore, elle pointait son arme vers moi, je savais donc à quoi m'attendre, une attaque direct.
Une attaque direct est trop prévisible pour que l'on soit touchés, une esquive me serait profitable pour ensuite tenter une contre-attaque, mais face contre un tel adversaire, il vaut mieux que j'analyse d'abord son comportement combatif.

La gota!

Le nom de son attaque, une violente lancée d'eau se jetait droit sur moi, une vague venant droit sur moi, prêt à m'écraser violemment.
Tout était ralentit autour de moi, tout semblait être le vide tout autour de moi, l'étendue d'eau que m'avait lancée Hallibel ne semblait plus avancer, seul Hallibel et moi même ne semblaient plus être les seuls êtres à pouvoirs bouger, nos regards s'entre-croisaient dans un profond vide.

Afin de dissuader l'adversaire, j'aurais tenter une attaque sur les flancs, pour ensuite l'attaquer par derrière, mais Hallibel se contente de faire une attaque direct, elle veux me tester.

La vague d'eau continuait de s'avancer avec un grande rapidité vers moi, mon regard se refermait lentement jusqu'à ce que mon Reiatsu s'estompe peu à peu.
La vague d'eau s'écrasait contre le sol, même la plaque gelée n'avait pas résistée à la violence de cette attaque.

Mais elle ne m'avais pas eu, juste avant j'avais usés de mon Shuunpô, une technique qui m'a bien servis jusque là.
Où suis-je? Juste en dessous d'hallibel, là où son regard m'a perdu. Mais mon Zanpakutô avait changés, durant mon Shuunpô j'avais fait appel à l'être qui m'aiderais le plus dans ce combat, Magnus est l'être qui va m'aider. Sa lame s'était divisés en deux fine lame ornées de filaments dorés.

Magnus avait un manche en forme de crosse de revolver, vers lequel se dressait une gemme, une gemme qui scintillait d'une rouge sang lorsque ma rage est à son maximum.
Magnus semblait garder sa fouge pour la prochaine fois, il voulait venir à moi pas à pas.

Spoiler:
 

Je remontais la pointe de mon arme droit vers Hallibel qui se trouvait juste au-dessus de moi. Mon Reiatsu se refit sentir, mais dans mon Zanpakutô, entre l'espace qu'il y avait entre les deux lames, un disque de Reiatsu noir était en train de prendre forme, l'une de mes sept attaque conforme à mon Zanpakutô.

Le disque de Reiatsu noir tournoyait entre l'espace de mes deux lames, il tournait tellement vite que la friction de l'air générait des étincelles noirs.
Mes lèvres souvraient à nouveaux pour laisser passer le mot de mon attaque.

Bokumetsu (Extremination)...

L'un des sept mots que des mes sept attaque. Les sept anges de l'apocalypse qui n'apparaisse que lorsque Magnus le veux.

Je poussais la petite gachette qui se trouvait sous mon doigt, la forte détonation creusait un petit cratère sous mes pieds, ce qui voulait dire qu'une forte puissance dangereuse se trouvait dans ce disque.

Mon attaque était conçue pour trancher mes ennemis en deux, cette fois-ci je voulais tester la défense d'Hallibel, je voulais savoir quel était sa défense avant de monter d'un cran et d'attaquer sérieusement.


Mon disque de Reiatsu noir se diriger tout en tournoyant dangereusement vers la Tercera Espada. La chose qui pouvait compliquer les choses était le disque, car le frapper de front ne servirait à rien, son centre même est son point faible, il faut frapper le disque en son centre, là où l'axe de rotation se trouve, c'est le seul point faible de mon attaque.


Bien entendus je reculais en faisant quelque bonds afin de ne pas être une cible facile, néanmoins je regardais toujours Hallibel droit dans les yeux, ce qui accentuait mon envie de combattre auprès d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Mar 16 Juin 2009 - 13:18

La gota, une des meilleures techniques d'Hallibel, venait d'être évitée. Visiblement, le vizard avait un bon shunpo, capable d'esquiver cette attaque pourtant très rapide. Mais voilà, pour l'esquiver, il fallait quitter la trajectoire de l'attaque, ensuite, libre à la cible d'attaquer, ou de se préparer à une future attaque. L'Espada le sentait sous elle, avec un reiatsu encore différent. Cette énergie noire se faisait de plus en plus dominante, à un point qu'elle se rendit compte qu'elle ne devait pas jouer, mais attaquer, ou même annuler l'attaque. Pour ne rien se prendre, la blonde posa la pointe de son arme contre la pointe de la lame ennemie. L'attaque partit, et les deux êtres se perdirent de vue un instant.

"Bokumetsu...Joli."

Les deux combattants étaient à nouveau séparés par une dizaine de mètres. Mais ce qui pouvait être le plus surprenant, c'était qu'Hallibel n'avait aucune blessure, pas même une marque de l'attaque. De son sourire amusé, elle observa Ankou dans les yeux, lui laissant le doute, de savoir comment tout s'était passé.

* FLASHBACK *

Sur le coup, c'était tellement évident. Le reiatsu noir tournait sur lui même, prenant comme point de rotation le milieu du zanpakuto de l'ancien shinigami. Ce sabre, portant à sa base la forme d'un revolver, et comme lame deux fines lames identiques. Il était semblable à celui d'Hallibel en forme normale, avec un espace vide dans la lame.

*Hum...*

C'était trop simpliste. Peut-être que c'était tout simplement lié au fait que le vizard n'était qu'en shikai, et qu'elle était déjà dans sa forme ultime. D'un coup de lame, l'Espada posa le bout de son sabre en forme d'aileron, pour condenser l'attaque, puis avait retiré sa lame de son côté afin de laisser exploser l'attaque ennemie dans la direction où le reiatsu pouvait se libérer, donc du côté opposé à la belle femme.

*Son bankai promet d'être puissant.*

Puis, pour lui laisser le doute, elle s'était reculée de quelques mètres, tout comme leur position de base.

* FIN DU FLASHBACK *

Toujours le même regard, le même sourire, visant le masque du vizard, avec par instant son zanpakuto. L'extermination, un mot évoquant la mort, mais massive. La numéro trois s'attendait à un bankai plutot puissant, bien plus que ce shikai déjà pas mal.

"Alors, tu veux faire une pause?"

A peine sa phrase terminée, elle se jeta sur le vizard, lame en avant, bien décidée à l'entrechoquer plus d'une fois, et de savourer ces moments de pur bonheur, lorsque le choc a lieu, et que le temps semble s'arrêter. C'était ici le cas, vu que son nouvel ami avait opté pour la même manière de combattre, mais surement limitée. Il y eu trois ou quatre coups, jusqu'au moment où l'Espada se baissa, le bas du visage non loin au dessus de ses jambes, pour porter un coup horizontal, visant à couper l'ex-shinigami en deux. Bien sur elle l'imaginait déjà parer ou esquiver le coup, mais l'attaque n'était pas terminée. Son pouce gauche saignait, une énorme quantité d'énergie spirituelle se regroupant en un seul point, lui donnant une forme rose bonbon.

"Gran Rey Cero, le cero ultime de l'Espada. A cette distance, tu ne pourra pas t'en sortir sans blessure."

Peu importe si son ennemi du moment utilisait le shunpo pour tentait de canaliser le puissant cero, il se le prendrait de plein fouet. Et même si sa future révélation allait très certainement le mettre en confiance, il se trompait.

"Ce n'est que la troisième fois que je l'utilise. La première date de ma transformation en arrancar, la seconde, je ne m'en souviens plus, et là, c'est ma troisième. Autant te dire que je le controle pas parfaitement, c'est ce qui fait de ce cero un plus puissant que les autres. En contrepartie, je me fatigue plus vite, mais passons..."

Peu importe où il était, sa main suivait le reiatsu ennemi, pour ensuite partir comme une flèche. Le cero faisait un bruit électrique, ne partant pas droit comme un cero habituel, et prenait beaucoup plus d'envergure que les ceros de base. Les dégats allaient être énormes, aussi bien chez le vizard que sur cette plaine glacée.
Revenir en haut Aller en bas
Jo Hankou
¤ Vizard ¤

¤ Vizard ¤
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Dans mon propre enfer.
Date d'inscription : 07/06/2009

Feuille de personnage
Puissance:
7/10  (7/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Mar 16 Juin 2009 - 14:16

Elle a réussi à détruire mon Bokumetsu et ce en usant une précision incroyable en si peu de temps. Mon Bokumetsu explosait avant même de toucher la Tercera Espada. L'explosion m'obligeais de reculer sur plusieurs dizaine de mètre, Hallibel est très forte, le nier serait une très grave erreur, je doit renforcer ma défense si je veux contre-attaquer.
J'observais Hallibel qui n'avait même pas une griffe, quant à moi j'avais juste une saletés sur la joue droite de mon masque.

Un regard de fureur se préparais à recevoir la jeune femme blonde, je me contentais de la fixer et de me préparer à toute approche de sa part.
Mon zanpakutô était de nouveau posés le long de ma jambe droite, mes deux mains sur le manches, la pointe dirigée sur ma droite et vers le sol. J'étais prêt à la recevoir.

Alors, tu veux faire une pause?

[center]Une pause? En voila un blague, dans un combat le simple relâchement me serait très fatal. A peine avoir finis sa phrase, la Tercera blonde se ruait droit sur moi, le Zanpakutô prêt à frapper.
Je levais mon zanpakutô en y laissant juste une seul main garder le manche. Nos deux Zanpakutô se donnaient des entres-choc brutal mais fantaistique, Magnus était là, à garder sa force pour après.
A chaque coups de lame fusaient des gerbes d'étincelles, rose pour le Reiatsu d'Hallibel et noir pour mon Reiatsu.

Je me mettais dos à Hallibel et jetais mon Zanpakutô dans mon autre main libre avant de le mettre derrière moi et bloquer un nouveau coup de la troisième épée de l'Hueco Mundo.
Je tentais de faire un coup Horizontal au niveau de la gorge d'Hallibel, mais celle-ci esquivait le coup en se mettant accroupis.

Son énorme lame se dirigeait sur mon flanc gauche, visant à me trancher en deux. Je levais ma main gauche et la posait sur le plat de l'arme d'Hallibel et prit un appui afin de soulever mes jambes et de faire un bond en m'aidant juste d'un bras avant de me remettre debout face à Hallibel.

L'erreur monumental, j'aurais dû sauter derrière la Tercera Espada, mais son arme m'aurait fait un retour sans précédent. La Tercera Espada avait préparés un autre coup en cas d'échec pour son enchainement.

Gran Rey Cero, le cero ultime de l'Espada. A cette distance, tu ne pourra pas t'en sortir sans blessure.

[center]Une lueur rose se formait dans la main d'Hallibel, une lueur que je n'aimais pas trop, j'étais dans une situation critique, je devais me bouger. Je tentais de reculer le plus rapidement possible, mais en vain, Hallibel relachait son Gran Rey Cero, sa puissance était grande, je sentais cette chaleur se rapprocher à grand pas droit sur moi.

Tout en reculant, je dirigeais la pointe de ma lame droit vers le Gran Rey Cero, laissant mon Zanpakutô se faire tenir par mes deux mains.
Juste au niveau de la base des deux fines lames se trouvait le canon du revolver de mon Zanpakutô. De ce canon se mettait à sortir une sorte de laser noir pas plus grand que mes lames.
Je concentrais mon Reiatsu dans le canon même pour en faire un projectile fait de Reiatsu un projectile ayant peu de puissance, mais ayant une vitesse très grande et capable de percer une masse de Reiatsu.

Cette technique est fait pour percer, je vais donc percer ce Gran Rey Cero et diminuer même si ce n'est qu'un peu sa puissance.
Lorsque mes lèvres se réouvrirent, ce n'était que pour laisser passer le nom de ma deuxième technique des anges de l'apocalypse.

Kaimetsu(Destruction).

La laser noir fut propulser à une vitesse vertigineuse au même moment où je poussais la détente. Le laser de Reiatsu noir était en train de percer le Gran Rey Cero, mais ce n'était pas suffisant, le Gran Rey Cero continuait son chemin, mais sa puissance interne avait un peu diminués. Le Cero plongea droit sur moi, jusqu'à une explosion retentisse dans un large périmètre. Une explosion de couleur rose avec une pointe de noir, je m'étais servis de mon propre Reiatsu pour me faire une petite protection partiel.

Au beau milieu d'un cratère immense, une fine fumée blanchâtre planait autour de moi, empêchant de distinguer dans quel état de je me trouvait. On ne voyait juste que ma silouhette légèrement recourbée vers l'avant, le Zanpakutô tenus dans ma main droite. Mes vêtement du dessus avaient brûlée dû à la grande puissance du Cero, mon tatouage était donc visible au niveau de mon épaule droite, ainsi que mainten cicatrice qui parcouraient mon corps. Juste dans mon dos, un tatouage que je n'avais découvert très récemment, ce tatouage était dû à mon Hollow intérieur, ce monstre avait réussi à graver sa puissance dans mon dos.

Spoiler:
 


La fumée se dissipait peu à peu, laissant un avant gout de ce qui avait bien pu m'arriver. La fumée s'écartait au souffle du vent régulier, j'étais totalement visible, le corps couvert d'hématomes et de coupure. Mon sang s'échappait juste un peu de ces fines coupures qui se trouvait sur mon corps, une douleur atroce s'était emparés de mon corps, mais mon esprit restait debout, prêt à attaquer.

C'était à mon tour et si je voulais provoquer de gros dégâts à Hallibel, il fallait que je l'utilise, oui, il fallait que j'utilise mon Bankaï.
En même temps, la bouche de mon masque s'ouvrait en même temps que j'ouvrais ma propre bouche afin de laisser passer un cris puissant qui faisait grimper mon Reiatsu noir.
Le sol avait déjà souffert à cause du Cero d'Hallibel et maintenant il fallait qu'il se brise sous mon Reiatsu. Pendant que j'étais en train de provoquer ce cris long et puissant, une fumée noir s'échappait de ma bouche, mon Hollow intérieur voulait faire plus de dégats, mais je l'en empêchait, mon Bankaï va l'empêcher d'avancer, Magnus m'aidera et non ce Hollow. Mon Hollow m'aidera lorsque la guerre contre la Soul Society commencera, pas maintenant.

Mon Zanpakutô était en train de devenir étrange, il fut recouvert totalement par une lumière noir, une lumière noir venant de la gemme qui se trouvait au bout du manche.
Les deux lames se rassemblaient pour en faire qu'une seul, une seul lame bien plus grande. Sous mes pieds une lumières tout aussi noir se formait, il s'agissait de la forme d'une étoile, l'étoile provenant d'un enfer où règne le sacrifice.

La lueur noir disparut dans la lame elle même devenue noir, le crosse devenut rouge sang tandis que le revolver avait fusionnés avec la lame et prit une couleur sombre.
Sur le côtés de la lame se dessinait un petit tribal, un signe qui disait que Magnus était enfin prêt.

Ma rage avait atteint son paroxysme, ce qui voulait dire que la puissance de mes coups avaient dangereusement augmenter. Ma rage est le pouvoir même de mon Zanpakutô, plus ma rage est grande, plus la puissance de frappe augmente, ce qui veux dire que chacun de mes coups risquent de fendre le glace à tout moment.

Spoiler:
 
Je regardais Hallibel droit dans le blanc de ses yeux, malgrés la rage qui regnait dans mon esprit, mon regard était toujours aussi froid, toujours aussi glacés.

Un shuunpô, juste un seul shuunpô qui m'avait permis de me rapprocher de la Tercera Espada. Le Zanpakutô levés en diagonal, les deux mains qui tiennent fermement le manche. J'abaissais ma lame droit vers la tête d'Hallibel, je ne sais pas si c'était nos lames qui se cognaient, mais mon coups fut accompagnés par une onde de choc produite par le pouvoir de mon Zanpakutô. Je l'avais bien dit, la puissance de frappe est beaucoup plus grande, chaque coups sera accompagnés par une petite onde de choc noir, tel est la puissance de ma rage.

Après ce seul coups, je revenait au sol, le regard virevoltant sur la droite et sur le gauche. Laissant ma vigilance s'installer derrière moi mais aussi en dessous et au-dessus.
A chaque expiration, une fine fumée noir traversait les dents de mon masque pour disparaitre dans l'air, j'attendais Hallibel avec une grande vigilance, quelque chose me disait que sa prochaine attaque allait être dévastateur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Mar 16 Juin 2009 - 14:56

Le Gran Rey Cero continuait sa route, rencontrant un obstacle sur son chemin d'après l'étrange sensation que n'importe qui aurait pu ressentir. Même si la situation semblait désespérée, le vizard avait visiblement tenté quelque chose. Autant dire qu'il avait eu de la chance, Hallibel n'ayant pas retenu son coup, l'envie de combattre ayant prit le dessus, tout comme l'excitation qu'elle ressentait depuis un bon moment.

"Pas mal! Mais bats-toi plus sérieusement!"

Un encouragement, puis de la provocation. Son sourire était sadique, surtout dès que la fumée du cero s'envola dans les hauteurs du ciel pour enfin la laisser contempler l'état du vizard, en sang, ses vêtements déchirés, et avec un sabre différent, son bankai. La glace des alentours avait litéralement explosée suite à l'énorme pression du cero de couleur rose, et le ciel lui-même laissait voir des déchirures, comme si le temps et l'espace n'avaient pas eu l'occasion de se faire à la technique de l'Espada.

"La douleur prendrait-elle le dessus sur ta haine? Dans un combat, il faut savoir faire des sacrifices si tu veux gagner."

La magnifique blonde voyait maintenant le vizard de dos, voyant donc en même temps le tatouage qu'il avait dans le dos. Ca ne manquait pas de gout, mais bon, elle ne s'attarda pas sur cette forme dans le dos, mais à l'énergie instable que projettait Ankou. Cette aura noire était de plus en plus présente, à croire que la frontière entre le shinigami et le hollow était presque franchie. Les deux vivaient dans le même corps, se battant certainement en permanence pour en avoir le controle.

"Ta défaite est inévitable. Le niveau qui nous sépare est trop grand, sans un entrainement supérieur, tu n'arrivera pas à ma cheville."

Ce n'était que la stricte vérité. Ca se sentait, ensuite il fallait voir la puissance du bankai, voir même du hollow s'il prenait possession du corps. Celle qui se nommait Tres Espada vit le vizard se retourner, le bout de son zanpakuto laissait échapper cette fameuse aura noire, et le zanpakuto en lui même n'avait plus qu'une lame, ce qui empêchait désormais Hallibel de faire quoi que ce soit pour le mettre en difficulté au corps à corps. La fatigue ressentit suite au Gran Rey Cero n'était pas si importante, son envie de s'amuser étant beaucoup trop grande.

*Je sais que tu veux attaquer.*

Une simple pensée, suivie de près par un shunpo de son ami, suivie d'un coup porté au niveau de la tête. Sa rapidité avait augmentée, ainsi que sa puissance de frappe, les deux zanpakutos s'étant à nouveau rencontrés, laissant sentir une onde de choc dans cette brume noire. Même durant ce court laps de temps, l'Espada avait bougé son corps afin de dégager son arme, tout en se faisant coupé légèrement au niveau de la joue droite, avant de finalement voir le vizard retourner à sa position.

"Je te conseille d'être prêt à contrer les attaques qui vont suivre."

Le sourire de la belle femme à la couleur chocolat avait disparu, et d'un mouvement lent et gracieux, elle fit venir sa main droite sur la légère blessure, pour y déposer le sang qui y coulait, pour ensuite le mettre à la bouche. Ce n'était qu'un plaisir, de gouter son propre sang, mais ce n'était pas tout.

"Ma libération est le requin. Tu sais que le requin adore le sang, et ce que tu viens de faire n'a fait que m'exciter un peu plus, me donnant maintenant envie de gouter au tien."

La neige tombait à nouveau, faisant cicatriser les blessures des deux jeunes gens d'apparence, mais le temps n'était pas fait pour les remettre en forme même s'ils n'en avaient pas besoin, mais pour combattre, l'Espada utilisant un sonido pour s'arrêter à la limite de la portée du zanpakuto du vizard, planta le sien dans la glace, posa les deux mains sur la garde, la tête en bas, visage vers le masque, pour ensuite se laisser tomber avec une étonnante rapidité, donnant un violent coup de ses deux pieds sur le haut du crane du vizard, faisant exploser partiellement son masque, le faisant également couler sous la glace.

"Cascada!"

Spoiler:
 

En plus de l'avoir envoyé dans la glace, et l'ayant pas touché qu'un peu, une énorme cascade venue de nulle part s'écrasa sur le trou où était tombé le vizard, lui rendant la tache quelque peu plus difficile, l'empêchant en même temps de respirer, et d'aller vite. Il n'y avait rien à redire, l'Espada était bien plus rapide que le vizard, et elle venait de lui donner un aperçu de son énorme puissance, elle, attendant sous la douce neige qui lui tombait sur le haut du visage, prête à n'importe quel genre d'attaque, à distance ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Jo Hankou
¤ Vizard ¤

¤ Vizard ¤
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Dans mon propre enfer.
Date d'inscription : 07/06/2009

Feuille de personnage
Puissance:
7/10  (7/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Mar 16 Juin 2009 - 15:34

Sa voix prouvait qu'elle n'avait pas été touchée, sa voix disait qu'elle en voulait encore. Son sourire avait disparut, laissant place à une visage sérieux, je n'allais pas tarder à recevoir une attaque dévastatrice. J'étais dans un état déplorable, mon corps se sentait mal après le Gran Rey Cero que m'avait lancés Hallibel. Cette femme a un pouvoir bien plus mature que le mien. Je ne me suis pas encore bien entrainés, mon Bankaï est encore immature et mes techniques ne sont pas encore très stable, tout se joue contre moi, ce n'est plus qu'une question de temps avant que je m'écroule.

Mais suite à l'épuisement, je sentais mon Hollow refaire surface, ce monstre qui veux s'emparer de mon corps. Je le sentais venir dans ma tête, je le sentais ricaner dans mon esprit. Sa voix atroce résonnait dans ma tête, je ne pouvais rien faire si ce n'est que l'écouter.

*Abandonne ton esprit, laisse-moi t'aider.*

*Ce n'est pas encore le bon moment. Reste où tu est.*

*Tu va mourir si tu continue.*

*Mourir ne fait pas partit de ma vie, observe qui je suis, vois ce que je suis.*

OBSERVE LE DRAGON NOIR!!! OBSERVE-LE SE BATTRE CONTRE LE REQUIN!!!

Me voila enfin, voila ma véritable combativité, même la souffrance semblait s'être fait oubliés. Mon instinct me disait qu'il fallait tout de suite se préparer au pire. La Tercera Espada ne perdait pas de temps en se focalisant sur moi, celle-ci profitait de mon innatention pour se mettre hors de portée de mon Zanpakutô.
Hallibel commençait tout de suite à soulever son corps en s'aidant de son Zanpakutô plantés dans la neige avant de rabaisser violemment ses deux pieds droit sur mon masque.

Mon masque se brisait au niveau de l'oeil gauche, le coup que la Tercera m'avait donnés était dotés d'une très grande puissance, le coup m'enfonçait donc profondement dans la couche de glace.
Ensuite, Hallibel désignait le nom de sa prochaine attaque, une gigantesque vague d'eau se rabattait sur moi.
Je vois, son élément est donc l'eau, toute cette étendue d'eau permet de l'avantager, ainsi que cette glace qui se dresse tout autour de nous.

La vague m'empêchait d'utiliser le Shuunpô, de plus le choc de l'eau m'avait briser le bras gauche. Une autre voix se faisait entendre dans ma tête, c'était celle de Magnus, l'être, le dragon qui vit dans mon Zanpakutô.

*Tu n'est pas obligés d'aller jusqu'au bout. Tu voulais voir un Espada à pleine puissance, te voila servis.*

*Que me conseille-tu de faire.*

*Arrête de te combattre contre cette femme, elle n'est pas notre ennemie.*

*Tu a raison, de plus je doit garder le maximum de ma puissance pour cette guerre contre la Soul Soceity.*


Sous l'énorme étendue d'eau, je sentais la fatigue s'emparer de mon corps, je sentais mon sang me quittés et le froid m'immobiliser.
Je rengainais Magnus après qu'il aie repris sa forme de Katana normal, mon regard froid remontais vers la surface, je pouvais voir la silhouette de cette femme, sa puissance était tout aussi sublime que ses gestes, je crois bien que... je commence à l'admirer.

Avec mon seul bras valide, je faisais des brasses afin de remonter à la surface. Mon corps qui rejettait mon sang, se mélangeant à la surface aqueuse. A la surface, je nageais jusqu'au bord avant de m'accrocher au bord, le sang coulant dans l'eau gelée.
Mon masque se craquelait de toute part avant de se dissiper dans l'air.

Je m'aidais de mon seul bras pour sortir de l'eau, ça faisait mal et pas qu'un peu. Le coup de pied que m'avait donnés Hallibel avait fait réouvrir la cicatrice qui parcourait en diagonal sur mon front.
Aucune rancune, juste un certain plaisir qui aiguissait ma confiance envers cette femme.

Excuse-moi si je ne peux continuer. Magnus m'a donnés un conseil sage, j'ai appris à mieux te connaitre dans ce combat, je te remercie...


[center]Je remontais mon visage vers cette Tercera Espada, j'esquissais un fin rictus de plaisir, après cette guerre, je compte bien refaire un combat avec elle.
Magnus semblait lui aussi être rassurés de savoir que de tel puissance se battaient contre la Soul Society.
Moi? J'étais juste un peu content de rencontrer Hallibel au bout d'un siècle de solitude.

Tu n'est pas mon ennemie, je ne vois pas pourquoi je devrais utiliser toute ma puissance, je doit garder le maximum pour cette guerre, de plus... je n'avais aucune chance contre-toi, ça m'a fait réellement plaisir.

Mon regard se perdait dans les yeux de la Tercera Espada, je voulais tant savoir où elle ce qu'elle avait obtenue une tel puissance, je voulais tant me battre auprès d'elle, elle qui est venue à moi après un siècle de solitude et de sacrifice.
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   Mar 16 Juin 2009 - 18:39

Les secondes passaient, et Hallibel était toujours seule dans cette longue étendue de glace. Pourquoi mettait-il tant de temps? Son reiatsu se faisait plus discret, et son aura maléfique disparaissait au fil des secondes. L'Espada se demandait même si elle l'avait tué. Bref, à l'affut de sa réapparition, elle se rendit compte que le combat était terminé, le voyant réapparaitre à la surface, plus de masque sur son visage, tentant de remonter avec un seul bras.

"Ankou!"

Elle venait visiblement de lui casser un bras, et peut-être plus. Elle verrait bien par elle-même. La belle blonde se mit donc à l'aider, le sortant de cette eau glacée, pour ensuite commencer les premiers soins, avec des techniques de kido de base. Au bout de quelques minutes, elle arriverait surement à lui soigner la majeure partie de ses blessures.

"Je pensais que tu résisterais un peu plus", dit-elle avec un petit rire moqueur sans mal. C'était une simple plaisanterie, sachant bien qu'elle n'y était pas allée de main morte, avec le gout du sang, son excitation ne lui avait plus permit d'avoir les idées claires, et la puissance de ses coups s'étaient retrouvés multipliés par deux, voir plus. Mais bon, elle lui avait également bien dit que sa défaite ne faisait aucun doute, sans compter sur cet incident pour ainsi dire.

"Tu vas mieux?"

Elle avait passé dix bonnes minutes à le soigner, les blessures extérieures n'étaient quasiment plus visibles, quand au bras, elle attendait une réaction, un mouvement. Au fond d'elle, Hallibel était contente de ce combat, très amusant, et très enrichissant en découvertes. On lui aurait demandé d'expliquer ses pensées, elle n'y serait jamais parvenue. Puis voilà, ce n'était qu'une femme, et Ankou n'était qu'un homme, et en un instant, elle se retrouva avec ses lèvres très rarement visibles entre la joue et la bouche du vizard, avant de se reculer, laissant voir ses bottes, ce qui lui couvrait la poitrine, ainsi que les ossements qui montaient à son visage disparaitre, donnant petit à petit une forme au niveau de sa poitrine jusqu'en bas de ses oreilles. Une machoire de requin, c'était ce qu'Ankou pouvait admirer. En même temps, elle n'avait plus les mêmes vêtements, et afin de prouver plus ou moins son rang dans l'Espada, elle souleva de sa main droite ce qui couvrait sa poitrine pour y laisser apparaitre le fameux numéro trois.

"Voilà, tu sais à quoi t'en tenir."

La blonde à la peau chocolat remonta la fermeture de son haut pour cacher son masque, et baissa son vêtement pour ne plus laisser le numéro visible. C'est après qu'elle se leva, envoyant une main en arrière pour ouvrir une brèche dans l'espace, laissant comprendre où allait ce chemin.

"En avant, je crois que tu as passé le test, Ankou."

L'Espada tendit la main au jeune homme pour l'aider, regardant une toute dernière fois ce paysage glacé, détruit en bonne partie par les deux combattants. La neige tombait toujours, et le passage noir les attendait, tout comme Hallibel attendait son ami.

- - - - - - - - - -

Je te laisse créer le topic à Las Noches, pour terminer rapidement les descriptions d'ici, et pour que tu fasse une rapide description des lieux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Arctique - Avant d'atteindre le Hueco Mundo [ PV Ankou ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le hueco mundo ... l'avant aizen
» Passage montrant l'affrontement final du hueco mundo.
» Chad et Orihime dans le Hueco Mundo
» La bataille du Hueco Mundo
» Senkaimon, garganta, barrières et autres subtilités du kidoh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-innovation: le forum Rpg bleach :: Le monde des Humains :: Karakura :: Reste du monde :: Autres-
Sauter vers: