Bleach-innovation: le forum Rpg bleach


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 MASLV - Intro [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ100
¤ PNJ ¤

¤ PNJ ¤
PNJ100

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 16/12/2007

MASLV - Intro [Terminé] Empty
MessageSujet: MASLV - Intro [Terminé]   MASLV - Intro [Terminé] EmptyMar 10 Juin 2008 - 19:12

Le monde des Humains.

En soirée, dans le parc de Karakura, un groupe étrange était en train de se réunir. Une jeune femme aux longs cheveux noirs, très soigneux et brillants était assise sur une table. Elle avait croisé une de ses jambes par dessus l'autre. Côté visage, elle avait le teint ni trop pâle, ni pas assez. Une sorte de petite poupée en somme. Ses joues étaient un peu roses, comme si elle avait mis un peu trop de fond de teint. Quant à ses lèvres, légèrement pulpeuses, elles brillaient un peu, très certainement dû à du gloss, ou à un truc dans le genre. Ses yeux, on ne pouvait pas les voir, du moins, pour le moment, puisqu'ils étaient fermés. Côté vestimentaire, il était indéniable qu'elle était bien habillée. Pour sûr. Une longue robe tirant entre le rouge et le noir, un jupon, de belles bottes. Une noble, pour sûr. A son cou, elle arbore un magnifique médaillon, très certainement un héritage de ses parents ou bien de ses ancêtres, ou quelque chosse dans ce genre. Ce n'était pas le genre de femme qui avait envie de se salir les mains mais elle le faisait quand elle y était obligée. Elle avait et a toujours de très grandes ambitions pour les siens, mais elle n'a pas forcément toujours les moyens pour y arriver. Pourtant, aujourd'hui, en ce jour, quelque chose allait changer.

A ses côtés, ou plutôt, assis par terre contre la table, un garçon un peu plus jeune attendait. Ou plutôt, il jouait avec des lumières qui sortaient de ses mains, mettant ainsi un peu de luminosité dans la noirceur de la nuit. Il avait de longs cheveux blancs, étrange pour son âge mais c'était ainsi. Et puis, il avait une sorte de tatouage sur le front, un symbole rouge. Ce qu'il représentait ? Aucune idée. Il portait de simples vêtements blancs, pas aussi beau que ceux de la jeune femme. Il avait une personnalité calme et stable. Il ne se mettait que rarement en colère et était toujours d'humeur joyeuse, dans les bons comme dans les mauvais jours. Enfin, pour lui, il n'y avait que des bons jours, sauf un dans sa vie. Mais bon, on a tous un jour qui est plus mauvais que tous les autres, non ?

Appuyé contre un arbre, la tête baissée, les bras croisés, un autre homme attendait. Quoi ? Que quelqu'un bouge peut-être. Une chose était sûre : il était beaucoup plus sombre que l'autre homme. En effet, il portait des vêtements sombres, très sombres. Et puis, il semblait beaucoup moins amical que l'autre. Ses fringues étaient retenues par des lanières en cuir vraisemblablement. Et puis, il ne cachait pas son arme qui était bien visible et sortit de son fourreau. C'était un très bon combattant, il ne perdait que rarement des combats mais bon, il ne connaissait pas tout non plus. Il n'avait jamais utilisé de Kidô, et ce ne serait pas demain la veille qu'il le ferait. Non, pas besoin de Kidô selon lui. Pas besoin de se cacher derrière la Nécromancie pour gagner un combat, ou quelque chose dans ce genre. Côté caractère, c'était une vraie tête de mule mais si on lui demandait de faire quelque chose, il faisait tout de même, un peu à contrecoeur. Mais bon, il était bien obligé d'obéir à ses supérieurs.


"Rhaaaaa ! Ils foutent quoi ?!" s'exclama le sombre homme en redressant la tête.

L'autre garçon baissa sa main à l'entente de son compagnon et la lumière faiblit quelque peu.


"Seiki-kun, cela ne sert à rien de s'énerver. Akemi a dit qu'ils ne devraient pas tarder."

La jeune femme releva la tête à l'entente de son nom et ouvrit les yeux. Asaki Akemi, c'était ainsi qu'elle s'appelait. Et qui elle était pour les deux autres ? Leur Capitaine. Celui qui était le plus jeune était Riichirô Raito, son Lieutenant. Et oui, il semblait jeune et pourtant, il avait plus de responsabilité que le troisième Siège Otokazu Seiki. De quelle Division ? De la troisième, du temps où il n'y avait pas les actuels Capitaines. En somme, c'était il y avait plus de trois ou quatre cent ans. Et oui, ils étaient vieux, très vieux. Et pourtant, ils ne paraissaient pas vieux. Non, ils avaient gardé toute leur fraîcheur d'antant, comme si le temps n'avait aucune emprise sur eux. Bin oui, ils étaient morts depuis longtemps il fallait dire. Donc, les dégâts du temps ne leur faisaient plus rien.

"Raito, Seiki, les voilà." répliqua-t-elle d'une douce voix.

Seiki tourna la tête et regarda les individus qui arrivaient.


"Ne serait-ce pas le groupe de Masato-sama ?"

Un large sourire se dessina sur les lèvres d'Akemi. De ceux qui venaient ici, en ces lieux, Masato était sans aucun doute le Shinigami qu'elle apréciait le plus, avant Raito.

Tarô Masaki, une personne avec une double identité pour ainsi dire. Il pouvait être doux et gentil et puis, à la seconde d'après, tout le contraire, un vrai psychopathe. Il était très peu apprécié par ses pairs et il s'en foutait un peu d'ailleurs. Masaki n'avait pas besoin d'eux. Il les suivait, c'était tout, et mettait la main à la patte si jamais cela était gratifiant pour lui. Mais dans le cas contraire, pour le faire bouger, et bin, il fallait s'y prendre à plusieurs s'il était dans sa phase détestable. Son Zanpakutoh n'avait pas de forme scellée. C'était une grande lance verte. Côté vestimentaire, tout habillé de vert. Masaki aimait beaucoup le vert, c'était grâce à cela qu'il ne perdait pas pied tout le temps d'ailleurs. Au soleil, ses cheveux tiraient vers le vert aussi, mais à la noirceur, ils étaient plutôt bruns. Etrange, non ?

Ichiko Hana, deuxième femme de ce groupe, était blonde mais comme les blés. Non, un blond qui semblait un peu terni par les âges. Une pointe de rouge à lèvres sur ces dernières qui semblaient moins pulpeuses que celles d'Akemi, du maquillage sous les yeux d'Hana qu'on aurait pu croire qu'elle avait pleuré, voici à quoi ressemblait Hana de visage. côté vestimentaire, du noir et rouge, avec des croix en jaune qui semblait tirer sur l'or sur ses épaules. Une croix pendait aussi à son cou. Croyante ? Non, pas du tout. Simplement pour se moquer peut-être. Sa robe était fendue à partir de sa cuisse droite. Peut-être pour provoquer les hommes sur son passage ? Certainement. Et son Zanpakutoh pendait depuis sa ceinture. Une femme fatale, c'est ce qu'on aurait pu dire. Côté caractère, Hana était une grande provocatrice. Rien que son style vestimentaire le laissait entrevoir de toute manière. Contrairement à Akemi, s'il fallait se salir les mains pour accomplir une tâche, Hana n'hésitait pas, oh que non. Jamais une once d'hésitation pour ce genre de choses.

Juste devant eux se trouvait Komei Masato. Ce qu'il était ? Lui aussi un ancien Capitaine, de la Cinquième Division, en même temps qu'Akemi. Hana était sa Lieutenante. Masato était un homme mystérieux. Son regard traduisait ce mystère. Il pesait le poids de ses paroles avant de prendre la parole. Oh oui, il les mesurait et faisait toujours attention à telle ou telle chose. Il ne prenait que rarement la parole et ne donnait son avis que s'il savait que c'était important. Voilà pourquoi il était tant mystérieux. Parce qu'il se confiait peu, sauf avec Akemi. On aurait dit qu'en sa présence, il était un autre homme, un peu plus ouvert. De par sa stature et ses vêtements, on pourrait aussi croire que c'était un noble, tout comme Akemi. Sauf qu'il ne l'était pas vraiment. Mais il aimait paraître soigné et intouchable.


"Oh ... Akemi-sama est déjà là." répliqua ce fourbe de Masaki.

En fait, il n'était pas ravi d'être là. Personne ne lui avait dit le comment du pourquoi et de ce qu'ils allaient faire. C'était ennuyeux pour lui. Il n'avait qu'une envie, rentrer dans sa piaule. Mais ce ne serait pas pour maintenant, oh que non. Masato s'approcha d'Akemi.


"Toujours aussi ravissante à ce que je vois. Tu n'as pas changé"
"Voyons Masato ... Cela ne fait pas aussi longtemps que nous ne sommes vus."
"Une décenie tout de même."
"Déjà ? Je croyais que c'était hier."


Hana regarda à droite, puis à gauche. Elle soupira. Apparemment, elle n'était pas contente.

"Pff ... On attend toujours les même."

Elle parlait du groupe de Kin'Ichirô Mitsuo, ex Shinigami de la Neuvième Division.

Mitsuo en était Capitaine, à la même époque que Masato et Akemi. Côté vestimentaire, Mitsuo portait des fringues en cuir, à peu près du même style que ceux de Seiki, sauf qu'il était un peu plus classe tout de même. Quelques trucs en argent par ci par là, quelques pierres précieuses. Et oui, Mitsuo faisait dans le luxe. De par son visage, on aurait presque pu dire que c'était une femme. De belles lèvres un peu trop rouges pour un homme tout de même, de magnifiques yeux bleus, de longs cheveux qui tiraient entre le gris et le blanc, bref, il n'aurait pas les attributs là où il le fallait, on aurait presque dit une femme. Côté caractère, Mitsuo était un homme qui par dessus tout aimait les combats. Il ne jurait que par cela. S'il fallait mourir au combat, et bien, il en serait honoré. La défaite ne faisait pas partie de son vocabulaire. Il n'aimait pas ceux qui échouaient et il n'avait pas hésité à le faire comprendre à ceux qui étaient sous ses ordres.

Son Lieutenant, il n'en avait pas parce qu'il n'avait pas pu choisir entre les frères Bun'Ichirô, alias Hisao et Jirokichi. Tous les deux étaient d'excellents Shinigami, supérieurs à tous les autres de leur division. Mais en même temps, personne n'avait pu les départager. Ils étaient toujours à égalité. Alors, Mitsuo avait décidé qu'il n'aurait pas de Lieutenant, c'était plus simple pour lui. Et puis, cela confortait les Bun'Ichirô dans leur statut et leur place au sein de la Division, parce qu'ils faisaient tout de même, tous les deux, les tâches d'un simple Lieutenant. S'ils se ressemblaient par leur physique du fait qu'ils étaient jumeaux, les deux frères avaient néanmoins des caractères très opposés.

Hisao, plus jeune que son frère de quelques minutes seulement, était le plus sage des deux. Intelligent, posé, souriant, sensuel, Hiso était le genre de type qui prenait soin de lui et qui n'aimait pas les actions irréfléchies. Non, foncer tête baissée n'était pas la meilleure des solutions, dans certains cas. Dans d'autres cas, il le fallait bien pourtant, et son frère, Jirokichi, le ramenait à la réalité des choses. Jirokichi, lui, était moins proche de sa personne. Il faisait peut-être un peu moins attention à son physique que son frère. Il sortait peut-être un peu plus débraillé que lui, un peu moins classe, mais il s'en fichait. Il était tout aussi intelligent que son frère mais lui fonçait dans le tas, c'était son style. Et puis, il aimait bien embêter les autres, surtout les jeunes filles qui avaient de beaux attributs. Fallait dire que par le passé, il ne faisait que leur courir après, durant un temps. Il avait cessé cela depuis peu.

Akemi regarda la Lune. Elle était dans la position la plus haute de la nuit. Elle se mit à sourire lorsqu'elle entendit des bruits de pas qui s'avançaient vers la table de pique-nique. Trois ombres apparurent. C'était les anciens de la Neuvième Division qui se pointaient.


"On nous enterre un peu trop vite." répondit Mitsuo avec un air malicieux.

Akemi descendit de la table.


"Puisque tout le monde est là, nous pouvons commencer."

_________________
MASLV - Intro [Terminé] Pnj100banncs3


Dernière édition par PNJ100 le Mar 10 Juin 2008 - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ100
¤ PNJ ¤

¤ PNJ ¤
PNJ100

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 16/12/2007

MASLV - Intro [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: MASLV - Intro [Terminé]   MASLV - Intro [Terminé] EmptyMar 10 Juin 2008 - 19:41

Les neufs anciens Shinigami se regroupèrent autour de la table. N'avaient-ils pas peur d'être vus par autrui ? Et bien non. Ils avaient laissé leur gigai. Et puis, de toute manière, à cette heure avancée de la nuit, personne ne viendrait dans le parc. Certains curieux viendraient peut-être pour voir qui provoquait cet énorme amas de Reiatsu mais ils seraient partis depuis longtemps. Non, ils se seraient dispersés, c'était le mot juste. Ce qu'ils faisaient tous là ? Ce n'était pas pour le plaisir ou bien se rémémorer quelques souvenirs. L'heure de la vengeance avait sonné. Une vengeance qui se mangerait froide. Voilà pourquoi ils avaient attendu tant d'années. Voilà pourquoi ils ne se revoyaient tous ensemble qu'en ce jour.

"Shinigami ... L'heure a sonné. Aujourd'hui est un jour que vous attendez depuis plus de trois siècles."

Pour être exacte, 355 années depuis le jour où ils avaient été obligés de s'exiler de la Soul Society, d'abandonner leurs postes s'ils ne voulaient pas se retrouver enfermés dans le Repaire des Asticots. Ils étaient vite partis, sans réfléchir, sans se retourner, et sans aucun regret, si ce n'était qu'ils avaient trop bien voulu faire leur travail. Et voilà comment on les remercier ... Des années et des années d'exil. Enfin, on parlait plus en années mais en siècles même.

"C'est pas trop tôt." répliqua Mitsuo.
"C'était le temps qu'il fallait à Raito pour nous offrir des chemins sécurisés."
"Sans oublier que nous n'avions pas prévu la trahison d'autres Capitaines et de la formation du Hueco Mundo."


Oui, Aizen avait fait foiré légèrement les plans d'Akemi. Elle avait voulu agir un peu plus tôt sauf que, lui avait mis son grain de sel et avait foutu le bordel dans la Soul Society. C'était pas de chance, alors qu'elle avait été pratiquement sur le point de faire ce qu'ils allaient faire aujourd'hui.

"C'est aussi pour ça que nous allons aussi lui rendre visite."


Sur les toits, une ombre courait. C'était une femme aux longs cheveux bleus, peu commun oui. Ses yeux et une partie de son visage étaient masqués. Pourquoi ? Peut-être pour cacher de terrible blessure d'antant. C'était même plus que sûr. Elle avait perdu un de ses bras durant un terrible affrontement mais depuis, elle avait une sorte de bras en acier, qui fonctionnait très bien d'ailleurs. Elle n'avait pas du tout perdu de sa maniabilité. Même avec ce bras "mécanique", elle était toujours aussi douée. Et puis, après tout, elle ne se battait pas de la main gauche, donc, cela importait peu. Son autre bras était recouvert de plaques d'acier, très certainement pour éviter de perdre un autre membre. En fait, tout son corps était recouvert de plaques d'acier. Pas folle non plus.

Comment elle se prénommait ? Chô Fusae. Qui était-elle ? Une ancienne Shinigami aussi du Gotei 13, Lieutenante même. De qui ? A la Première Division. Et oui, à l'époque, Sasakibe n'était pas encore Lieutenant. C'était elle. Mais elle aussi avait dû s'exiler en même temps que les autres Shinigami. Ou plutôt, elle avait démissionné de son propre chef pour les surveiller sur Terre. Le vieux Yama en avait été profondément attristé mais il aimait la savoir sur Terre, à épier les faits et gestes de ce petit groupe. Et c'était ce qu'elle faisait ce soir. Elle les espionnait. Fusae avait divers artéfacts en sa possession, et l'un d'eux lui permettait de camoufler entièrement son Reiatsu. Personne ne pouvait savoir qu'elle était là, je dis bien personne, du temps qu'elle portait son artéfact.

Bref, Fusae arriva sur un toit non loin du parc d'où se tenait la réunion. Elle avait vu sur la table, et sur le groupe de Shinigami. Cela aurait dangereux de se rapprocher un peu plus. Bin oui, l'artéfact avait parfois quelques ratées lorsqu'il était trop prêt de certaines choses. En somme, lorsqu'il était trop prêt du médaillon d'Akemi. L'artéfact de Fusae entrait en résonnance et cela dévoilait sa position. Donc, ce n'était pas une bonne idée de se rapprocher un peu plus. De toute manière, elle était bien là où elle était. La Shinigami prit un tube qui était dans son sac et puis, elle le porta à sa bouche. De là, elle souffla dedans. Un objet fut projeté à vive allure et partit s'acrocher sur la table en question. Et de là, Fusae plaça une sorte d'oreillette. Ce que c'était ? Un mini micro. Mais il était vraiment petit, très très petit. Pratiquement indétectable en plus, et il ne faisait pas de bruit.


"Allez mes petits ... Dites-moi ce que vous comptez faire ..."

La petite Fusae ne serait pas au bout de ses surprises, oh que non. Après une bonne demie-heure, Akemi releva la tête. Elle en avait fini. Son plan explosait au grand jour.

"Mitsuo, tu vas au Hueco Mundo. Masato, tu restes dans le monde des Humains. J'irai à la Soul Society. Vous savez ce qui vous reste à faire."
"Bien sûr."
"Tout à fait."


Dispersion ... Fusae se releva. C'était mauvais, très mauvais ... Si Masato restait dans le monde des Humains avec Hana et Masaki, ils allaient foutre le bordel à coup sûr, même plus que ce qui était prévu. Que devait-elle faire ? Se rendre en un éclair à la Soul Society pour les prévenir ? Ou bien rester ici et prendre les armes ?

_________________
MASLV - Intro [Terminé] Pnj100banncs3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MASLV - Intro [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Offre terminée.
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Banniere et modif image [Terminé]
» Maquettes terminées de Beute ou Capturé
» Les meilleures intro' de jeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-innovation: le forum Rpg bleach :: Le monde des Humains :: Karakura :: Les rues de Karakura :: Missions-
Sauter vers: