Bleach-innovation: le forum Rpg bleach


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Exécution de Zetsu pour les exclus

Aller en bas 
AuteurMessage
Magarami Matsuri
¤ Shinigami ¤

¤ Shinigami ¤
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 29
Localisation : Utilisez Google Maps
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Puissance:
4/10  (4/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Exécution de Zetsu pour les exclus   Mer 14 Mai 2008 - 13:45

[Ce topic est fait pour ceux qui voulaient assister à l'exécution de Zetsu mais qui n'ont pas pu, car ils n'entraient pas dans les " plans "]

Magarami était arrivé à la bourre, comme d'habitude, mais cependant moins qu'on pourrait croire. Le type, qui semblait être le criminel vu l'endroit où il était, était en train de prendre de l'altitude. Il n'avait donc pas raté grand chose et l'utilisation du Shunpo avait eu finalement de bons côtés, lui qui croyait stupidement qu'il allait arriver trop tôt. Le prisonnier s'appelait Seichû Zetsumei et il avait tué un Shinigami de la quatrième division, un autre Shinigami dont il ne put entendre la division et blessé une fille qui était maintenant devenue capitaine.

Il croisa le regard de Zetsu qui lui fit une grimace. Cela amusa tellement Magarami de voir un type qui allait mourir céder aux gamineries les plus élémentaires. Il faut dire que cette grimace était plutôt singulière. Il le trouva sympathique, quoi qu'il ait pu faire de mal. Il l'enviait, même un peu. Non pas qu'il tienne à se faire exécuter, mais il avait eu du cran pour tuer un type qu'il ne pouvait pas sacquer et un Shinigami innocent. Par moment, il a des envies de meurtre sur des types qu'il ne connaît pas et se demande pourquoi, mais il sait qu'il a envie. Il sait aussi pourquoi il n'a pas cédé à cette tentation. Il n'aimait pas souffrir. Surtout pas pour rien et par la main de son " Maître " Yamamoto.

Il lui sourit en faisant un signe discret lors que le regard de Zetsu croisa le sien. Oui, il l'appréciait, oui, il aurait voulu faire connaissance et non, il ne le connaissait pas assez pour savoir s'il l'aurait laissé lier connaissance avec. Il trouvait ça fortement dommage qu'il n'eut pas la chance de le rencontrer au moins une fois. Il avait bien fait de venir, ça lui a permit de rencontrer, si l'on peut dire, un type plus intéressant que Zaraki Kenpachi même.

Genny demanda la dernière requête du prisonnier d'un ton que Magarami avait horreur, un ton autoritaire, strict et Gennique. Celui-ci fit l'erreur d'accepter. Ça ne lui ressemblait pas, ça, de ne pas sentir un truc aussi gros. Il n'en était pas sûr, mais malgré cette requête qui paraissait normal pour un Shinigami normal et qui semblait impressionné par Genny, Magarami eut le sentiment que ça cachait quelque chose. En effet, c'était le jour et la nuit entre cette requête, et la série de grimaces adressée à tous les Shinigami présents sauf Yamamoto. Il avait eu la sagesse de ne pas lui en faire une, parce qu'il avait calculé qu'il demanderait son Zanpakutô en dernière volonté.

On le lui apporta donc, il put le voir de très près, trop près pour que le Zanpakutô ne ressente pas quelque chose qui lui donnerait envie de réagir. Et il réagit, bien entendu, ça coulait de source. Il sentait que son Zanpakutô lui vouait une admiration presque même de l'amour pour son propriétaire.

Mais ceci ne s'arrêta pas là. En effet, il utilisa son Zanpakutô pour écarter cette foule de stupides Shinigami qui n'avaient absolument pas compris que c'était le but. Le but exact ? Il ne le sut vraiment que lorsque des hommes bizarres escamotèrent Zetsu pour l'emmener. Il les avait sentis mais ne bougea pas et avait fait semblant de les ignorer. Car ils ne connaissaient rien d'eux et bouger avait une chance de l'exposer dans la catégorie des gêneurs. Ils disparurent avant que les capitaines ne les stoppent, ne laissant de trace de leur passage que dans l'esprit des gens.

De voir que ce type s'était tiré avec brio le fit sourire, et même rire intérieurement. Il s'était joué de leur stupidité et cela l'amusa au plus au point. Il avait même berné le vieux Genny. Mais il percuta sur la phrase qu'ils avaient dite avant de s'éclipser. Faire subir quelque chose de pire que leur traitement. Mais justement, il n'avait pas subit de dommage. Donc multiplier rien donne toujours rien. De plus, le " sauver " lui plutôt qu'un capitaine signifiait plusieurs choses. De une, il est clairement avec eux depuis longtemps et ils ont fait cette mise en scène pour le faire disparaître de manière mémorable. De deux, il n'était pas de mèche avec eux mais ceux-ci avaient eu vent de son caractère, de ses crimes et/ou de son potentiel à leur servir. Ou trois, ils ont profité de ce relâchement pour subtiliser le premier condamné qui passe sans se soucier de qui il était vraiment.

Magarami réfléchit encore et trouva une quatrième solution. Ils n'étaient pas assez forts pour s'en prendre à un capitaine. Mais cette raison et celle juste avant ne pouvaient coller, car ils avaient l'air puissant, puisqu'ils ne se sont pas fait arrêter par les capitaines, et qu'ils semblaient avoir tout préparé, d'autant plus que tout autre Shinigami condamné n'aurait pas eu l'idée de déconcentrer tout le monde au profit de types inconnus et dont il ignorait la venue impromptue. Du coup, la deuxième hypothèse ne pouvait pas coller pour la même raison, il se connaissait donc et le fait de faire subir des trucs plus horribles n'était que de la mise en scène.

Une fois éloigné des autres, il applaudit en disant :

" Chapeau, tu les as eus en beauté, Shinigami "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Exécution de Zetsu pour les exclus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naruto 562 - L'endroit pour te racheter
» L'Exécution de Mary Stuart (1587)
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?
» Quels réglages pour un paysage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-innovation: le forum Rpg bleach :: Soul Society :: Seireitei :: Soukyokuu-
Sauter vers: