Bleach-innovation: le forum Rpg bleach


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ajira
¤ Vizard & Admin ¤

¤ Vizard & Admin ¤
avatar

Nombre de messages : 693
Age : 36
Localisation : Partout où il faut être
Date d'inscription : 14/05/2007

Feuille de personnage
Puissance:
8/10  (8/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Mar 25 Déc 2007 - 10:34

Ici pour la suites des événements

Début de la mission pour ce groupe :
Le derrière de la mission

_________________


Merci et Vive Shaya pour l'étérnité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abidias Ferrando
¤ Chef de la Privaron Espada ¤

¤ Chef de la Privaron Espada ¤
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Puissance:
8/10  (8/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Jeu 27 Déc 2007 - 13:04

Abidias se trouvait sur un toit, sabre dégainé et prêt à combattre. Yami avait, quant à lui, prit un sale coup et ne semblait pas en mesure de combattre, du moins pour le moment. Abidias le regarda et poussa un long soupir. Quelle corvée. Donc parce que monsieur faisait une virée et se faisait massacrer c’est lui qui devait régler les problèmes.

Il chassa ses mauvaises penser et se concentra de nouveau sur le combat. Ce n’était pas le moment, pas contre Zaraki Kenpachi, même si sa colère lui serait d’une grande aide dans cette situation. Il était tenté d’attaquer mais avant de commencer il devait mettre quelques choses au point avec son compagnon. Il utilisa un sonido et se retrouva presque instantanément à côté de Yami, toujours à terre et se vidant petit à petit de son sang et de son reiatsu


"J’ai été envoyé par Aizen-sama pour te surveiller, alors ne meurs surtout pas. Sinon c’est moi qui prendrais pour toi."

Il avait parlé d’un ton très calme et n’avait même pas jeté un regard à Yami, qui se mit d’ailleurs en colère, mais qu’importe, il s’en foutait et regardait Kenpachi. Le sort du n°10 de l’espada lui aurait été égale s’il n’avait pas été chargé de le surveillé, mais pour l’instant il tentait de comprendre son adversaire, il le jaugeait. Il pourrait ainsi comprendre ses attaques, il réussi à tirer plusieurs conclusion. Son adversaire se battait avec la force pure, sans stratégie, et prenait du plaisir au combat, un plaisir malsain qui lui coûterait sûrement la vie un jour. Il avait une soif de combat et de pouvoir qui le rendait à moitié fou et enragé, même la défaite ne le calmerait pas.

*Seul la mort pourrait calmer cet homme *

En attendant, Abidias devait tester son adversaire pour vraiment cerner ses attaques, ses chances de victoires en serait alors multipliée. Il utilisa le sonido pour atteindre son adversaire et profita de l'effet de surprise pour lui mettre un violent coup de zanpakuto et lui entailler profondément le ventre. Il donna ensuite un coup en direction de la tête que son adversaire contra, puis un autre en direction de l'épaule gauche que son adversaire contra de nouveau

*Il est sûrement prêt maintenant, à moi de faire attention*

Il utilisa de nouveau le Sonido pour venir atterrir de nouveau sur le toit de la maison où il se trouvait au départ et pointa sa lame en direction de son adversaire, puis il s’inclina respectueusement.

"Je suis Abidias Ferrando"

Sa présentation pouvait paraître étrange dans un moment pareil, mais il aimait donner son nom à ses adversaire, même si ce n'était pas souvent réciproque, mais qu'importe.

Une forte quantité de reiatsu sous la forme d'une boule d’énergie rouge commença alors à grossir et à se concentrer au bout de son zanpakuto, Abidias préparait un céro. Son énergie se concentra un moment et partit finalement dans un puissant rayon d’énergie rouge dans la direction du capitaine. Abidias s'attendait à une contre-attaque rapide, même s'il savait qu'il aurait du mal à l'encaisser.

*Voyons maintenant sa réaction*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ 1
¤ PNJ ¤

¤ PNJ ¤
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Mar 11 Mar 2008 - 19:18

Un autre adversaire avait fait son apparition, de mieux en mieux, Zaraki pourrais alors s’amuser encore plus ! Il n’avait jamais été douer pour ressentir l’énergie spirituelle de ses adversaires néanmoins celui qui venait d’arriver était largement plus fort que le précédent et ne tarda pas a lui montrer. Rapidement celui-ci le changea, Zaraki le laissa frapper comme il faisait d’habitude, pour une fois son adversaire l’entailla dés le premier coups..
Ce combat allait être génial, oh oui génial, il pourrait peut être se battre de toute ses forces comme il l’avait fait contre ce satané Ichigo. Comment ce crétin ne pouvais pas aimer ce battre avec une force pareil, c’était vraiment inconcevable. Mais bon pas le temps de pensé à autre chose, son ennemie tenta une attaque au niveau du crane, que Zaraki para aisément. Une fois ce coup fait l’arrankar recula avec un mouvement rapide et dit à voix haute :

"Je suis Abidias Ferrando"

« Et alors ? Qu’est ce que j’en es à fout** de ton nom ? le seul qui donne son nom c’est celui qui va gagner.. donc je me présente, Zaraki Kenpatchi.. L’homme qui va te tuer ! »

Son adversaire parut ne pas apprécier la remarque de Zaraki et lui envoya directement un cero, néanmoins comme celui-ci était sur le toit d’un bâtiment et Zaraki en bas le cero le rata facilement..
Zaraki continua sa course jusqu’au pied du bâtiment et mit un énorme coup de Zanpakhuto dans celui-ci pour le faire écrouler. Son adversaire fit alors un saut pour réatire dans l’herbe, Zaraki sourit à pleine dans et le chargea à nouveau, le Zapakhuto levé, et frappa de toute ses forces au niveau de l’épaule de l’arrankars. Celui-ci contra le coup, la violence du coup fit un cratère de plusieurs mettre de largueur. Zaraki continua donc la pluie de coups violents sur son adversaire avec aisance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abidias Ferrando
¤ Chef de la Privaron Espada ¤

¤ Chef de la Privaron Espada ¤
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Puissance:
8/10  (8/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Jeu 13 Mar 2008 - 20:56

« Et alors ? Qu’est ce que j’en es à fout** de ton nom ? le seul qui donne son nom c’est celui qui va gagner.. donc je me présente, Zaraki Kenpatchi.. L’homme qui va te tuer ! »

La remarque n'avait pas particulièrement plut à Abidias, mais le céro était déjà lancé et, comme l’avait prévu l’arrankar, le capitaine l'esquiva sans grande difficulté, il continua sans s’arrèter jusqu’au batiment où se tenait Abidias et détruisit la base d’un coup de zanpakuto. L’arrankar sauta du batiment et utilisa le sonido pour se retrouver sur le sol dans la seconde suivante.

*Un shinigami qui détruit des batiments humains ? J’aurais tout vue aujourd’hui*

Etant donnée que les shinigami avait normalement pour mission de protéger les humains, Abidias n’avait put que s’étonner en voyant un capitaine détruire un de leurs édifices.

Zaraki Kenpachi fonça alors et donna un coup de zanpakuto assez puissant en direction de l’épaule d’Abidias. Celui-ci dut déployer un peu de son reiatsu pour contrer avec la même force que son adversaire. Le choc des deux attaques forma un cratère de plusieurs mètres de diamètres autour des deux combattants, déformants complétement la géographie du terrain. Le capitaine de la 11ème division commença alors une série d’attaque rapide et dévastatrice qui avait pour but d’acculer l’arrankar… et qui marchaient à merveilles !! Abidias avait de plus en plus de mal à résister aux assauts du capitaine et perdait peu à peu du terrain.

Il ne tarderait pas à recevoir un coup s’il continuait sur cette lancée.


*On dirait que je n’est pas le choix*

Abidias fit d’un seul coup exploser son reiatsu, lui laissant une seconde répit pendant laquelle il prit le fourreau de son épée et en donna un violent coup au capitaine

"Le seul qui va mourir ici, c'est toi"

Kenpachi arrèta le coup avec difficulté mais ne put évité le coup suivant qui lui blessa le bras. Abidias attaqua à son tour de la même façon que son adversaire : En l'attaquant de façon à le déborder, à la différence prêt que lui utilisait 2 armes. Il prit rapidement l’avantage et réussi à donner quelques autres coups au capitaine qui ne faiblissait pas et semblait même monter en puissance à mesure que ses blessures se multipliait. Cela l’avait d’abords étonné et commençait à le faire sérieusement réfléchir

*Ce type… On dirait que je vais devoir en finir rapidement avant que sa résistance à la douleur ne devienne un désavantage*

L’arrankar donna un dernier coup de zanpakuto particulièrement bien placé qui entailla le ventre de son adversaire. Voyant que celui-ci ne réagit pas, il recula d’un pas.

"Dis-moi capitaine, comptes-tu te battre un peu plus sérieusement ?"

Il pointa ses deux armes sur son adversaire avec provocation.

"Si tu continus comme ça, Silencio et son fourreau te tueront avant même que le vrai combat ne commence"

Il se remit en position de combat

"Montre moi ce que tu vaux, Zaraki Kenpachi !!"

Provoquer son adversaire pour le pousser à bout et en finir rapidement, voila quel était son plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Genryuusai
¤ PNJ ¤

¤ PNJ ¤


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Jeu 20 Mar 2008 - 0:23

-"Ah ! Tu te bats sérieusement. Tu crois que tu peux me toucher aussi facilement. Je n’ai qu’un seul but tuer le plus fort."

Zaraki Kenpachi avait une entaille au milieu du ventre. Il passa sa main dessus afin de mieux contester les dégâts causé par son adversaire. Prenant son Zanpakuto par la lame, il se tailla la main gauche, laissant un filet de sang coulé sur le sol.

-"Alors, tu pense me vaincre en laissant des marques insignifiantes sur mon corps. Pauvre fou ! Donne-moi tout ce que tu as. Je commence à peine à m’amuser."

Sans attendre, il fonça sur Abidias assenant un coup en plein sur son crâne que celui parât avec le fourreau de son zanpakuto. À peine avait il arrêté cette attaque, en plein sur sa gauche Zaraki assena un coup de Zanpakuto. Abidias le para avec son épée de justesse.

-"Tu veux me voir combattre sérieusement alors que tu ne tiens pas debout."

Au moment, où Zaraki fini la phrase, le talon de l’arrankar vacilla en arrière. Zaraki fit mine d’attaque à nouveau le flanc droit de l’arrankar et assena de nouveau un coup sur le flanc gauche. Surpris par cette attaque Abidias Ferrando tomba sur le sol.

-"C’est bizarre, tu m’as semblé plus fort tout à l’heure. Ou peux-tu seulement attaquer. Un bon combattant doit aussi savoir se défendre."

L’arrankar s’était relevé, le capitaine ne lui laissa même pas une seconde de répit. Il attaquait simultanément tous les cotés de son adversaire, qui parait au mieux ses assauts. Chaque attaque laissait entendre un cri strident d’envie de tuer. Les chocs des Zanpakuto dégageaient une immense décharge sur la scène de combat. Zaraki fit deux pas en arrière avant de réapparaitre au dessus d’Abidias et visa son épaule gauche puis la droite avant de viser sa tête. Son adversaire évitait tant bien que mal les offensives, le capitaine shinigami répétait une espèce de triptyque épaule droit, épaule gauche, tête, comme s’il testait son adversaire. L’entaille sur le ventre de Kenpachi saignait lentement au fur à mesure que les gouttes tombaient son réiatsu grandissaient. Abidias se protégeant avec son fourreau et son Zanpakuto essaya une contre-attaque en ciblant à nouveau le ventre de son adversaire.

-"Terrible erreur ! "

Cette seconde d’intention provoqua une giclé de sang provenant de l’épaule de l’arrankar. Zaraki Kenpachi recula pour mieux regarder son adversaire.

-"Si tu continus comme ça, Silencio et son fourreau te tueront avant même que le vrai combat ne commence. Silencio, c’est comme ça que tu nommes ton zanpakuto. Et tu crois que lui seul te donnera la victoire dans un combat que tu peine à commencer. "

Zaraki Kenpachi levant son Zanpakuto vers le ciel trancha en deux le bâtiment derrière lui.

-"Je t’attends ! Blesse-moi à nouveau ! Sinon, je vais m’ennuyer. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abidias Ferrando
¤ Chef de la Privaron Espada ¤

¤ Chef de la Privaron Espada ¤
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Puissance:
8/10  (8/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Lun 24 Mar 2008 - 2:55

Le shinigami avait un peu parlé et s'était remis à l'attaque, utilisant de nouveau la même tactique et attaquant Abidias de tout les côtés, cette foix avec beaucoup plus de rage et d'accharnement. L'arrankar se retrouvait exactement dans la même situation que précédement, mais le capitaine profita bien plus vite de la situation et réussi à faire tomber l'arrankar avec une feinte particulièrement bien executé. Il en profita également pour se moquer d'Abidias qui ne pouvait plus ignorer les paroles de son adversaire.

*Tais-toi*

Nouvelle attaque de Kenpachi, encore et toujours pareil, Abidias réussi à trouver une ouverture et en profita pour donner tenter une contre-attaque qui rata complètement et lui valu une blesure sérieuse à l'épaule, ainsi que de nouvelles railleries de la part du capitaine, faisant grandir encore la rage de l'arrankar.

*Tais-toi*

Les paroles du capitaine devinrent de moins en moins forte et finalement disparurent, ainsi que tout les autres sons qui l'entourait. L'arrankar ne fut pas étonner, un peu amusé tout de même en voyant kenpachi bougé les lèvres sans qu'un son ne lui parviennent. il savait ce qui lui arrivait, son autre conscience, celle qui apparaissait à cause de sa frustration, celle qui le poussait à se battre avec son potentiel maximum.
Il ne se souviendrait surement de rien après le combat, mais peu lui importait maintenant.


"Je t’attends ! Blesse-moi à nouveau ! Sinon, je vais m’ennuyer."

Abidias leva la tête tout doucement et regarda le capitaine comme s'il n'avait pas compris ou qu'il avait mal entendu et se mit à sourire

"Tu veux que je te blesse ?"

L'arrankar explosa de rire. Vraiment, ce capitaine pensait avoir l'avantage ? Le rire d'Abidias résonnait partout, comme s'il diffusait sa folie dans toutes la zone de combat, il en fallait plus pour zaraki Zenpachi, mais mais ce rire aurait s$urement put glacer le sang de n'importe quelle autre personne
Quand il eut fini, l'arrankar tendit ses deux armes devant le lui et commença à faire monter son reiatsu, celui-ci commençait à devenir tel qu'il se mit faire briller le corps d'Abidias.


"Mais je vais te tuer, shinigami !!!"

Il dirigea alors la pointe de son zanpakuto, toujours tendu devant lui, vers le haut et son fourreau droit sur son adversaire.

"Fait le taire, SILENCIO !!!!"

Le reiatsu de l'arrankar forma une formidable explosion de lumière dont le capitaine fut obligé de se protèger pour éviter d'être aveuglé, un nuage de fumée s'était formé autour d'abidias et se dissipait, laissant voir sa forme originale.
Le masque qui avait la forme d'une petite barette dans se cheveux lui recouvrait maintenant le visage à l'exception des yeux et de la bouche. Une carapace blanche propre aux arrankar s'était formé sur son, ses bras et ses jambes. Le morceau d'armure de son bras droit se prolongeait par dessus sa main et se terminait en une lame longue d'1m50, le même phénomène était présent sur son bras gauche, sauf qu'il ne s'agissait pas d'une lame mais d'un pic de la même longueur. Sa veste d'arrankar s'était un peu déchiré, laissant apparaître un 100 sur son ventre, une des rares zones ou il n'avait pas d'armure.
Il leva la tête, il était devenu étrangement calme et semblait se concentrer.


"Sonido"

Il disparu puis réapparu presque instantanément devant le capitaine et lui mit un violent coup de zanpakuto, le capitaine arrèta le coup mais l'arrankar écarta son épée comme s'il avait s'agit d'un jouet et planbta son pique dans le ventre de son adversaire, celui-ci avait réussi à minimiser les dégats et à se débrouiller pour qu'aucun de ses organes vitaux ne soit touché. Abidias regarda alors son adversaire avec plein de sérieux.

"Je suis l'Arankar Cientos, Privaron Espada et ancien n°1 de celle-ci, Abidias Ferrando."

Il fit un sourire plein de provocation au capitaine de la 11ème division.

"Enchanté de vous connaître"

Il balança Zaraki avec son pique contre un batîments et partit dans les airs, il prépara ensuite un céro en visant son adversaire, la hauteur lui permettant de faire des dégats en cas d'esquive grâce à l'explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Genryuusai
¤ PNJ ¤

¤ PNJ ¤


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Ven 28 Mar 2008 - 1:49

L’arrankar avait écouté le capitaine de la onzième division. Il s’était transformé sous sa forme la plus puissante. Et il l’avait même attaqué de plein fouet contrant ses attaques et l’envoyant carrément contre les bâtiments. Maintenant il s’apprêtait à lui envoyé un Céro à distance suffisamment éloigné pour pouvoir l’atteindre avec l’onde de choc.
Zaraki était retombé par terre. Il se releva péniblement pour s’asseoir les jambes en tailleur et tenant son zanpakuto avec sa main droite.

*Il m’a surpris avec cette soudaine transformation. Les choses vont devenir très intéressantes. *

Il leva la tête en direction de l’arrankar.

-"C’est donc ça !"

La lumière rouge du céro se faisait de plus en plus voyante. Abidias n’avait pas l’air de rigoler. Le combat était engagé à un autre niveau.
Zaraki ne paraissait pas effrayé plus que ça par l’attaque de l’arrankar. Comme s’il attendait justement de se faire toucher par le céro. La boule rouge devenant suffisamment grosse, Abidias la lança directement sur Zaraki.

Le capitaine esquiva simplement l’attaque pour ne pas la prendre de plein fouet. Il savait qu’il amoindrirait ses chances de gagner la bataille s’il se prenait le céro en pleine face. Néanmoins, fuir devant une telle chance de se faire blesser ne faisait pas partit de son plan. Et de toute façon, l’onde de choc était suffisamment élevée pour se faire blesser. Zaraki était éjecté quelque mètre plus loin. Le visage marqué par les dégâts dut à Abidias, il se rassit appuyé contre son zanpakuto. Il sortit sa longue langue avant de faire immense sourire.

-"Ah! Ah! Ah! J’adore! J’adore! Ca va être un combat génial"

* La forme libérée d’un zanpakuto d’arrankar est intéressant. Il est bien plus puissant que tous à l’heure. *

-"Abidias, on va combattre…."

Zaraki n’avait même pas finit sa phrase qu’il attaqua par en dessous l’arrankar. Abidias Ferrando para le coup avec son long pique. Seulement cette fois il avait changé la donne du combat Zaraki Kenpachi le prenait au sérieux. La pression se fit sentir de plus en plus. Zaraki augmenta légèrement son réiatsu. L’arrankar résistait bien à cette simple attaque. De plus belle le capitaine shinigami augmenta son réiatsu. Remarquant la formidable parade de son adversaire augmenta son réiatsu si bien que l’un des bâtiments explosa. Sans une ni deux, il était au dessus d’Abidias Ferrando. Il donna un coup à coté de l’arrankar l’obligeant à se déplacer en baissant sa garde. Le pied gauche du capitaine frappa la cote de l’arrankar mais fut arrêter en course par la lame de 1m 50. Zaraki libéra encore un peu de réiatsu, il asséna un coup en plein sur le pique d’Abidias. L’arrankar résista quelque seconde, le réiatsu du capitaine shinigami fit le reste. Abidias baissait de plus en plus sa garde.

-"AHHH ! Combien de temps vas-tu tenir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abidias Ferrando
¤ Chef de la Privaron Espada ¤

¤ Chef de la Privaron Espada ¤
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Puissance:
8/10  (8/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Dim 30 Mar 2008 - 2:14

Kenpachi avait évité le plus gros de l'attaque du céro mais fut éjecter dans le décord par la force de l'explosion, il aurait put néanmoins en évité un peu plus, mais Abidias ne s'étonnait même plus de l'hatitude suicidaire du capitaine. C'était son problème s'il voulait mourir au combat, cela arrangerait grandement l'arrankar et lui ferait une réputation au sein de la Soul society et, qui sait, peut-être qu'il retrouverait sa place dans l'espada.
Mais pour l'instant il n'en était pas encore là, il devait d'abords s'occuper de ce capitaine arroguant et fou avant de crier victoire. Tous ses sens était en éveille et son reiatsu était libéré mais pas encore à fond, il en avait encore un peu sous le pied


"Abidias, on va combattre"

Le capitaine repartit à l'attaque, encore et toujours avec la même stratégie. Abidias arrivait presque à prévoir les coups que lui envoyait son adversaire, la raison était simple, ces coups n'avaient pas changé depuis le début du combat, seul la vitesse avait augmenté. Le capitaine le remarqua et commença à faire monter son reiatsu, à telle point qu'un immeuble explosa prêt des deux combattants. N'importe qui en-dessous du niveau de capitaine n'aurait pas supporter se reiatsu monstrueux que libèrait cet espèce de dément qui combattait Abidia. Les coups furent de plus en plus incertains et de plus en plus précis, mais Abidias résistait à tout les coups contrant de plus en plus par des réflexes grandements accrus par sa transformation.

"AHHH! Combien de temps vas-tu tenir?"

"Sûrement plus longtemps que toi, CAPITAINE!!"

Abidias fit un peu monter son reiatsu de la même façon que le capitaine et donna un coup de pique en direction du ventre qui fut évité, il fit une nouvelle fois monter son reiatsu et donna un coup d'épée qui fut arrèté à quelques centimètres de la tête du capitaine.
Un sourire apparu sur la bouche d'Abidias
Il libéra d'un seul coup une quantité de reiatsu cinq à six fois plus grosse que précédement, tellement plus grande qu'elle surprit le capitaine et laissa une ouverture à l'arrankar qui donna un coup de sa lame qui s'enfonça dans l'épaule gauche du capitaine, traversa une grande partit du corps pour sortir par le flan droit. La blessure était beaucoup plus sérieuse que toutes les autres
Abidias n'en resta pas là et donna un coup de pied au capitaine qui partit dans le ciel, il concentra du reiatsu dans sesjambes et utilisa un sonido pour dépasser le capitaine et lui donna un nouveau coup de pied qui le renvoya s'écraser sur le sol. Abidias se tenait à une position relativement élévée au-dessus de Karakura et regardait en direction du nuage de poussière qui s'était formé à l'endroit ou zaraki Kenpachi avait atterit. Il y dirigea son pique et prépara un nouveau céro.


"Alors ?! Tu n'es pas capable de me faire face ?"

Sa voie exprimait la moquerie et l'amusement, il souriait plus que jamais et ses yeux exprimait la folie pure et simple.

"Je sais que tu n'es pas à fond, donne moi tout..."

Il lança son céro, que son adversaire pourrait très simplement éviter au vue de la distantce, si toutefois il s'était relevé.

"OU JE TE TUE !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Genryuusai
¤ PNJ ¤

¤ PNJ ¤


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Mer 2 Avr 2008 - 22:58

Zaraki Kenpachi était complètement étalé sur le sol. Abidias ne s’amusait plus et avait pris le combat au sérieux. Le sang coulait sur le flanc droit du shinigami. Et maintenant, l’arrankar s’apprêtait à envoyer un céro beaucoup plus puissant que le précédent. Zaraki avait sans doute sous estimé son adversaire ; non il voulait seulement le voir à pleine puissance. Le voir étalé tous son pouvoir pour qu’il y ait enfin un combat digne de ce nom.

-"J’aime me sentir envie ! Et je crois que tu vas me donner pleine satisfaction. "

Le zanpakuto du shinigami reposait quelque mètre plus loin. Il faut dire que l’arrankar l’avait bien amoché. Pendant la chute Zaraki avait lâché son zanpakuto volontairement. Comment allait-il combattre sans son zanpakuto. Le céro commençait à prendre de l’ampleur. Une fois atteint une taille considérable, Abidias lança le céro vers la cible.

Au fur à mesure que la boule rouge avançait vers Zaraki, celui-ci étendit le bras gauche coloré de son sang. L’impact était imminent avec l’attaque. Le capitaine de la onzième division trancha en deux le céro. Chaque sphère pris une direction opposé, néanmoins le céro était trop puissant et Zaraki ne put qu’en diminuer les dégâts. Un immense cratère servait des à présent de lit pour le shinigami gisant sur le sol. Le capitaine resta sur le sol quelque minute comme sonné par l’attaque. Zaraki ouvrit son œil gauche lentement comme s’il contemplait la beauté des dégâts crée.

-"Je ne sais pas si ça en vaut la peine, mais j’ai subi trop de dommages. "

Le capitaine Kenpachi libéra un terrifiant réiatsu, les arbres aux alentours volaient quelque mètre plus loin. Abidias Ferrando se couvrait le visage pour éviter un tronc d’arbre se dirigeant vers lui. Se remettant doucement de ses blessures, le capitaine shinigami se dirigea vers son zanpakuto. Celui criait son envie de tuer à travers la scène de combat. Des flammes de reiatsu entouraient le capitaine ramassant son épée. Utilisant un Shyunpo, d’où on ne vit qu’un filet de sang marquant sa position précédente, le capitaine se tint juste en face de son ennemie. Il souleva d’un geste assuré son cache-œil. Un réiatsu beaucoup plus terrible s’en dégagea. Une onde de choc assimilable à une infinité de céro effritait les bâtiments. Abidias ne put s’envoler, il était retenu par la main de Zaraki percé légèrement dans son long pique. Abidias Ferrando attaque de suite avec sa lame qui fut arrêté avant d’atteindre sa cible par l’autre main du shinigami. Zaraki Kenpachi tenait son zanpakuto entre ses dents. Ses yeux s’écarquillaient, une jouissance extrême parcourait ses veines. Il fit un demi-tour avec sa tête et trancha le pique de l’arrankar.

-"A pleine puissance ! "

Marqué encore par les attaques précédentes de l’arrankar. Zaraki Kenpachi retombait avec celui-ci en direction du sol. Il lançait le morceau de pique restant dans sa main et plaça son zanpakuto entre ses pieds. Les adversaires fonçaient vers le sol, l’un allongé sur le dos et l’autre le pointant avec son zanpakuto entre ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abidias Ferrando
¤ Chef de la Privaron Espada ¤

¤ Chef de la Privaron Espada ¤
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Puissance:
8/10  (8/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Lun 7 Avr 2008 - 1:02

Abidias se tenait dans les air en attendant de voir l'effet qu'aurais son céro. Il souriait, il ne s'était jamais autant amusé, du moins pas depuis qu'il avait combattu cet arrankar pour garder sa place de n°1 à Las Noches, il avait gagné mais il avait été viré de l'espada. Qu'importe, son adversaire avait été tué, voilà tout ce qui comptait. Il allais rapidement finir le combat et trouver un moyen de garder le dessus sur son autre lui même.

Sa pensée fut interromput quand il remarqua que le Zanpakuto de Kenpachi se trouvait éloigné de lui. Il éclata alors de rire, cet abrutit de capitaine avait du le laisser tombé dans sa chute, ce qui était bien la dernière chose à faire sur un champ de bataille. Tiens, il était d'ailleurs en train de le récupèrer, temps mieux pour lui, mais il avais perdu beaucoup trop de temps, le céro arrivait sur lui et iol ne pouvait plus esquiver. Kenpachi donna alors un grand coup dans le céro qui se scinda en deux petis céro qui explosèrent chacun d'un côtés du pauvre capitaine qui était en plein centre de l'explosion.

Il avait bien réagit, l'esquive aurait été impossible et le céro entier l'aurais tué à coup sûre, le casser en deux avait considérablement réduit les dégats. Un épais nuage de fumée s'était formé au-dessus d'un cratère, au plein centre se tenait Zaraki Kenpachi.

La situation resta la même pendant plusieurs minutes, le capitaine ne bougea pas pendant ce lapse de temps qui permit à Abidias de récupèrer un peu de son reiatsu. Il perdit un peu de son excitation et commença à ressentir ses blessures peu nombreuses mais violentes, il se mit soudain à tousé et cracha une petite quantité de sang.


*Putain... J'ai vraiment été aussi touché que ça ?*

C'est alors que le reiatsu du capitaine se mit à grandir très vite jusqu'à atteindre son maximum, le sol tremblait, et la pression se faisais largement sentir, même si elle était encore insufisante pour impressionner Abidias. Le Capitaine apparut en un shunpo devant l'Arrankar et mit la main sur son bandeau.

Ce ne fut qu'à ce moment qu'Abidias comprit son erreur, quand le capitaine retira et que son reiatsu explosa avec autant de puissance qu'un céro. Les batiment fissurés s'écroulèrent, ceux qui était plus éloigné se fissurèrent, cette zone de la ville prit bientôt des allures de champs de batailles, sauf qu'il ne s'agissait pas de deux armées qui se combattaient mais de deux homme, tous deux plus puissants que deux armées. L'arrankar ne fut pas projeté en arrière, le capitaine le tenait par le pique de sa main gauche, il donna un coup d'épée au capitaine qui l'arrèta avec son autre main. Ou était son zanpakuto ? Abidias eut bientôt la réponse quand il vit enfin le visage de Zaraki, tenant son zanpakuto entre ses dents. Ses yeux s'équarquillèrent et, en un mouvement rapide de la tête, il trancha le pique de l'arrankar.

Abidias fut envahit par la douleur en moins d'une seconde, c'était non pas son pique qui avait été tranché, mais également sa main. En tranchant sa main, le capitaine avait également laché son emprise envers l'arrankar qui tombait maintenant en direction du sol. Le capitaine jeta le pique devenu maintenant inutile et se mit à tomber à son tour, le zanpakuto entre les pieds, il comptait transpercé Abidias en atteignant le sol. L'arrankar était grandement affaiblit par la douleur mais sa puissance n'avait pas encore été déployé en complet, il lui en restait un peu, peut-être suffisament.

Il concentra son énergie au bout de son bras sans main et commença à créer un céro, La douleur se faisais de plus en plus intense à mesure que l'attaque grandissait, il ne put bientôt plus la supporté et lança l'attaque. Le céro était plus petit que les autres mais il atteignit zaraki de plein fouet et créa une explosion qui projeta Abidias encore plus vite vers le sol, celui-ci ralentit du mieux qu'il le put et se remit droit au dernier moment pour enfin atterir sur ses pieds et limiter un peu plus les dégats.

Le choc d'Abidias contre le sol forma un petit cratère et souleva une importante quantité de poussière dut aux nombreux bâtiments en ruines. Il était accroupis sur le sol, ses jambes avait faillit le lacher mais avait bien tenus le coup. Il resta ainsi un moment avant de se laisser tomber à genou, s'appuyant sur son bras droit et laissant son bras gauche sous lui pour ne pas qu'il ne reçoive trop de poussière. Sa respiration était alletante, ses forces l'avais presque complètements abandonnées.


"Au moins j'ai réussi à le ..."

Le reiatsu du capitaine se fit de nouveau ressentir, et il fonçait droit sur Abidias. Celui-ci se leva difficilement et regarda en l'air. Le capitaine lui fonçait belle et bien dessus. Abidias concentra ce qui lui restait d'énergie dans ses jambes et sauta en l'air dans un dernier Sonido pour foncer lui aussi sur son adversaire, l'épée en avant.

Les deux personnes se fonçaient dedans à toutes vitesse, tous deux savaient qu'il s'agissait de la dernière attaque. La ville tremblait, semblant attendre avec peur la fin de ce duel qui ne l'avait que trop brisé. Ils se rencontrèrent dans un choc puissant, bref, qui ne dura pas même une seconde. Abidias se tenait immobile face à son adversaire, le zanpakuto du capitaine était planté en plein dans son épaule droite, il avait réussit à évité d'être touché à la tête ou à la poitrine. Son bras droit était tendus vers le haut, au bout de celui-ci se tenait son zapakuto, qui se prolongeait jusqu'à la poitrine de Zaraki Kenpachi dans laquelle il était fièrement planté.


Abidias crache une gerbe de sang et se mit à sourire.

"Ca c'est pour mon bras... C****** de capitaine !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Genryuusai
¤ PNJ ¤

¤ PNJ ¤


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Dim 13 Avr 2008 - 2:25

Zaraki Kenpachi fit un grand sourire avant de mettre sa main sur la lame de l’arrankar.

-"On est tout les deux bien amochés ! "

Un filet de sang coulait de la poitrine de capitaine de la onzième division. L’arrankar semblait avoir mis ces dernières forces dans cette attaque foudroyante contre le shinigami. Les deux adversaires restaient plantés sur le sol dans la même position. Il est clair que cette dernière attaque laissait peu de force pour une seconde attaque. Il n’y aurait peut être pas de vainqueur.

Zaraki Kenpachi possédait encore du reiatsu. À l’aide de ses deux mains, il retira la lame sa poitrine. Il poussa l’arrankar du pied en retirant son zanpakuto. Une lueur d’excitation scintillait dans les yeux de Zaraki. Il leva en l’air son zanpakuto et le pointa vers Abidias. Le shinigami rassembla un peu de reiatsu et traça une ligne sur le sol. Puis il donna un coup avec le manche de son zanpakuto, un fossé se créa entre les deux adversaires. La poitrine du shinigami saignait toujours, Abidias ne l’avait pas loupé.

-" Écoute-moi bien ! Je suis capitaine ! Tu as l’air fort mais tu ne survivras pas longtemps contre moi ! Je te laisse le choix."

Zaraki Kenpachi leva son zanpakuto le mettant horizontalement face à Abidias Ferrando. Les blessures et notamment celle de sa poitrine le faisait souffrir. Nonobstant, Zaraki adorait ressentir la douleur de ses combats. Le capitaine de la onzième division regarda dans les yeux son adversaire à moitié essoufflé.

-"À toi de voir ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abidias Ferrando
¤ Chef de la Privaron Espada ¤

¤ Chef de la Privaron Espada ¤
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Puissance:
8/10  (8/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Dim 13 Avr 2008 - 23:35

Abidias et le capitaine étaient maintenant face à face. Le capitaine avait retiré la lame de l'arrankar et avait écarté celui-ci de son pied. Abidias se releva, son reiatsu était plus bas que jamais, il n'avait plus la force d'attaquer mais ce qui lui restait suffisait emplement à bougé et à se déplacé à basse vitesse. Le capitaine traça ensuite une ligne sur le sol grâce à son reiatsu.

Écoute-moi bien ! Je suis capitaine ! Tu as l’air fort mais tu ne survivras pas longtemps contre moi ! Je te laisse le choix.

Abidias poussa un soupir, le capitaine semblait avoir encore quelques réserves, et l'arrankar ne pouvait pas y faire face, mais la blessure qu'il avait causé au capitaine était loin d'être superficielle, si ils se battaient de nouveau et u'Abidias se faisait tué, la blessure lui serait fatal, ils y seraient alors tous deux perdant.
Une minute... Son agressivité l'avait quitté !! L'arrankar se sentait plus calme et plus serein, comme à son acoutumé. Pourtant il se souvenait de tous, d'habitude sa mémoire disparaissait après ses crises, alors pourquoi ? Peut-être parce que son adversaire était encore vivant, il ne le saurait peut-être jamais, a moins que ...
Il se leva et regarda autour de lui, il cherchait son pique. Des décombres de batiments et d'objets divers et varier se trouvait sur tout le champ de bataille, si bien qu'il était sifficile de trouver quelques choses au milieu de tout ça. Il le distingua finalemnt parmit certain débrit au milieu d'un immeuble, il le ramassa et réussi à le caller sous son bras gauche, puis il revint vers la ligne tracé par le capitaine.


"Moi, je suis un Privaron Espada. Ca ne t'évoque surement rien donc je vais t'expliquer, je suis un ancien membre de l'espada qui à été viré... Disons ... Pour faute professionnelle. J'ai été numéro 1 de l'Espada. Tu comprendra certainement pourquoi je me fout totalement de ton grade."

Il parlait d'un ton complètement neutre, sans aucune expression. Pendant ses paroles, l'armure qui l'entourait et formait sa Resureccion avait commencé à se fissuré de part en part.

"Maintenant à toi de m'écouté, je n'irait pas plus loin dans ce combat."

Le capitaine sembla déçu, aussi l'arrankar fut obligé de s'expliqué.

"Il te reste encore un peu de reiatsu, suffisament pour me battre, tu en as conscience et moi aussi."

Il leva la main et pointa de sa lame la poitrine du capitaine. Pendant qu'il avait effectué cet action de nombreux morceau de son armure s'était décroché.

"Mais cette blessure à déjà tracé ton destin, le sang en coule doucement mais suffisament vite pour mettre ta vie en danger, si tu fais un effort ton rithme cardiaque va augmenter et le sang coulera si vite que quand je serais mort, il ne faudra pas cinq minute avant que tu meure à ton tour, auquelle cas nous seront tous les deux perdants, et je pense que tu ne veux pas ça, n'est-ce pas ?"

Son armure fini par s'écrouler complètement, laissant voir la forme humaine de l'arrankar. Son pique avait disparu lui aussi et seul restait la main gauche crispé sur le fourreau , il la prit., Cela faisais un effet extrèmement bizarre de tenir sa main dans sa main, il s'en souviendrait comme d'une experience assez désagréable, il la remis sous son bras. Ses habits était en miettes et le sang coulait de son bras gauche privée de main. Il arracha un gros morceau de ses habits et fit ce qu'il put pour entourer son bras gauche et stoppé du mieux qu'il le pouvait la coulé du sang.
Cette petite manoeuvre lui avait permis de se soigner, mais également de donner le temps à son adversaire de comprendre les paroles qu'il venait de dire. L'arrankar remis son épée dans son fourreau et regarda le capitaine.


"J'ai quelques chose à te proposer qui, je pense, te satisferas grandement. Aizen-sama à des projets dans cette ville, j'y serais donc envoyé de nouveau dans les prochains mois ou les prochaines semaines, d'ici là nous avons du temps de progresser tout les deux.
Alors entrainons nous, devenons plus fort poour faire en sorte que le prochain match ne soit pas un match-nul, et que celui qui aura le plus augmenté sa force spirituelle vaincra son adversaire, cette fois à tout jamais !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Genryuusai
¤ PNJ ¤

¤ PNJ ¤


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Ven 18 Avr 2008 - 14:35

Zaraki Kenpachi avait écouté chaque mot sortant de la bouche d’Abidias Ferrando. L’arrankar lui proposait de mettre fin au combat.

-"Il n’y’a qu’un seul moyen de mettre fin à ce combat, c’est….la M.O.R.T !"

Abidias avait fait un long discours pour expliquer le pourquoi du comment.

*Il a parlé et j’ai rien compris à tout ce qu’il disait. Comment un combattant peut il arriver à un tel moment du combat et vouloir l’arrêter ? Je pense plutôt qu’il a peur de mourir. On se bat pour une seule chose vivre ou mourir. On ne peut s’échapper d’une telle fin.*

-"Mais dis-moi arrankar ! Tu crois que je vais mourir en t’attaquant. Tu as déjà rangé ton épée dans son fourreau."

Le capitaine de la onzième division eut une lueur dans ses yeux. Sa grande folie et le désarmement de son adversaire lui donnait encore plus envie de tuer son adversaire. L’arrankar pensait être arrivé à la hauteur du capitaine.

Zaraki pointa son zanpakuto vers l’arrankar. Sa blessure saignait et l’empêchait d’utiliser son zanpakuto à plein puissance. Souriant avec un grand enthousiasme, le capitaine shinigami utilisa un shunpo. Son Zanpakuto touchait la gorge de l’arrankar surpris par cette démence. La poitrine de Zaraki le faisait souffrir, il pouvait juste rentrer son zanpakuto dans la gorge de son adversaire. Mais s’il devait se faire attaquer juste après il ne pourrait pas se défendre.

-"Tu te croyais assez fort ! Tu ne l’es pas encore ! Mais tu pourrais le devenir. Considère cela comme une proposition de mort pour le prochain combat."

Le capitaine de la onzième division ramassa son cache-œil et repartit sans même se retourner.

-"Deviens encore plus fort !"

Il ne prononça que ses seuls mots avant d’entrée dans le portail….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abidias Ferrando
¤ Chef de la Privaron Espada ¤

¤ Chef de la Privaron Espada ¤
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Puissance:
8/10  (8/10)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   Sam 19 Avr 2008 - 2:28

Le capitaine venait de partir. Abidias resta silencieux pendant un moment, les yeux dans le vague, complètement immobile. Un sourire vint soudain prendre forme sur son visage, ses traits devinrent joyeux et il éclata de rire; un rire amusée et enjoué, comme si on venait de lui raconté une bonne blague. Au vue des circonstances cette réaction pouvait avoir l'air très surprenante, mais les dernières paroles du capitaine était beaucoup trop ridicules pour qu'il les prennes au sérieux.
Non mais franchement. Le shinigami refusait sa requète en insistant sur le fait que dans un combat, il y avait toujours un vainqueur et un vaincu, il lui mettait sa lame sous la gorge d'abidias qui n'aurait rien put faire, et voilà que, d'un seul coup, il s'en allait en demandant à Abidias de devenir plus fort. La contradiction entre les paroles du capitaines était tellement évidente qu'abidias n'avait plus s'empêcher de rire.
Plus il y repensait et plus il riait fort, il se stoppa quand son corps se mit à le faire soufrir, se rire se transforma en une toux qui l'obligea à tomber à genou par terre, son bras gauche appuiés contre sa poitrine et sa main droite qui l'empéchait de tomber complètement à terre, sa respiration était devenu plus lourde et l'on pouvait voir sur son visage quelques goutte de transpiration, il était à bout toutefois son sourire n'avait pas disparu. Il fini par s'exprimer à voix haute, sans se soucié du fait qu'on l'entende ou pas.


"Alors c'est comme ça qu'on dit oui à la Soul Society ? Que tu veuilles l'accepter ou non ma proposition t'a plut et tu l'a accepté"

Il se releva lentement et commença à regarder le ciel, toujours souriant mais avec mélancolie.

"Mais je veux bien l'avouer... Tu m'as battu shinigami, même si le résulat est un nul... J'ai perdu"

Cette chose ne lui était pas difficile à admettre, du moins pas aussi difficile que pour les autres arrankar, il avait beaucoup moins de fierté que les autres êtres de son espèces, a vrai dire il était beaucoup plus humains que les autres. Pourquoi y pensait-il ? Il n'en savait absolument rien, mais ce combat lui avait beaucoup apprit. D'ailleurs, en parlant de combat, ou en était les autres, il ferma les yeux et utilisa la technique du Peskis, qui était une de ses préfèré et premettait de sentir le reiatsu de toutes les personnes en possédant. Les résultats était loin d'être concluant.

*Kashiot et Patatos sont mort... Lypro devrait les rejoindre d'ici quelques minutes... De toutes manière toutes personnes qui tombait sur l'un d'eux était chanceuse*

Abidias mémorisa les différents reiatsu qu'il ressentait... Quelques shinigami, une Quincy, et des créature mi-shinigami, mi-hollow très étrange. Il en ferait part à Aizen pendant son rapport. Il stoppa sa technique et faillit tombé sous le coup de la fatigue, il lui restait à peine de reiatsu pou ouvrir la porte du Hueco Mundo. Il fit un petit geste, comme s'il appuyais sur quelques chose dans le vide, et l'air s'ouvrit pour laisser place à un portail noir. abidias avança de quelques pas pour le traverser et se laissa tomber de l'autre côté, qulqu'un finirait bien par le trouver.
Abidias fut trouvé quelques minutes plus tard et fut emmené d'urgence dans ce que l'on pouvait appelé l'infirmerie de Las Noches, quelques arranakr se chargèrent de le soigner et de lui recoudre sa main gauche, Il ne garda aucune séquelle de ce combat mais gardera à l'avenir la curieuse habitude de se frotter le poignet gauche quand il repensait a ce combat, un petit souvenir de sa douleurqui ne le lacherai jamais.


( HRP : Je suppose que sa compte comme une défaite ou un match nul ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Rue Sekoing - Yami + Abidias VS Zaraki [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Offre terminée.
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Ma démission de mon poste d' admin
» Nouvelle émission musicale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-innovation: le forum Rpg bleach :: Le monde des Humains :: Karakura :: Les rues de Karakura :: Missions-
Sauter vers: